L’E-commerce est en perpétuelle évolution, et les avancées technologiques transforment continuellement notre façon d’acheter en ligne. Pour l’année 2024, plusieurs tendances E-commerce intéressantes se profilent, qui ont le potentiel de révolutionner le domaine et impacter nos habitudes de consommation. Les entreprises en ligne et les responsables du commerce électronique doivent être à l’affût de ces tendances, ainsi que des évolutions en matière de marketing digital, pour rester pertinents et compétitifs sur le marché.

L’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle, en abrégé IA, joue un rôle de plus en plus important dans l’E-commerce. Grâce à l’IA et à l’apprentissage automatique, les boutiques en ligne peuvent mieux comprendre le comportement et les préférences de leurs clients afin de leur offrir une expérience d’achat automatisée et personnalisée. Pour ce faire, l’IA collecte en permanence des données sur le client : à quel moment fait-il ses achats ? que recherche-t-il comme produit ? et plus généralement, quel est son comportement de navigation ? L’IA pourra ensuite créer une base de recommandations de produits individuelles, adaptée au client. L’intelligence artificielle fait partie des principales tendances E-commerce en 2024 : 91,5 % des marques et entreprises leaders investissent continuellement dans l’IA. Même lors de la création d’une toute nouvelle boutique, les différents sites Web IA peuvent vous soulager d’une partie du travail.

La réalité augmentée et virtuelle

La réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (VR) jouent également un rôle de plus en plus important dans l’E-commerce. Ces technologies sont de plus en plus utilisées pour offrir aux clients une expérience d’achat plus immersive. Ceux-ci peuvent par exemple visualiser et essayer des produits virtuellement. Cette expérience d’achat en ligne plus interactive et plus intense aide les gens à prendre leur décision d’achat en leur permettant de mieux expérimenter le produit en question. Le grand avantage : le taux de conversion augmente alors de 94 % selon une étude.

Le commerce sans tête

Le commerce sans tête (headless commerce en anglais) est une solution E-commerce dans laquelle le front-end et le back-end d’une boutique sont dissociés l’un de l’autre. Grâce aux API, le commerce sans tête peut fournir du contenu à n’importe quelle structure frontale. Concrètement, cela signifie que le shopping sur Internet n’est plus limité aux ordinateurs de bureau, aux ordinateurs portables et aux appareils mobiles. Les clients peuvent désormais faire leurs achats via des appareils IoT (Internet of Things) tels que des haut-parleurs intelligents. Le commerce sans tête ouvre ainsi de nouvelles possibilités de vente et s’inscrit ainsi dans la liste des principales tendances de l’E-commerce en 2024.

Le voice commerce

La diffusion des assistants vocaux virtuels tels que Google Home ou Amazon Echo influence également l’E-commerce. Ces appareils sont de plus en plus utilisés et la recherche vocale intégrée permet notamment de faire des achats en ligne en toute simplicité. Un autre avantage : les clients peuvent poser des questions directement à la boutique. Cette nouvelle possibilité ouvre de nouvelles possibilités aux marques et aux entreprises de commerce électronique. C’est pourquoi les plateformes d’E-commerce investiront à l’avenir de plus en plus dans le développement d’interfaces utilisateur commandées par la voix.

Les chatbots et le marketing conversationnel

Le marketing conversationnel est une stratégie marketing dans laquelle les marques mènent des conversations « personnelles » avec leur clientèle afin d’augmenter la fidélité des clients et d’améliorer le processus de vente. L’une des formes les plus populaires de marketing conversationnel dans l’E-commerce sont les chatbots, qui répondent immédiatement aux éventuelles questions des clients sur un produit. Cette forme de marketing conversationnel offre de plus la possibilité d’augmenter la fidélisation des clients : grâce à l’accès direct aux informations, les clients peuvent prendre une décision d’achat plus rapidement, ce qui entraîne une augmentation du taux de conversion.

Le commerce mobile

Parmi les tendances de l’E-commerce en 2024 figure également le commerce mobile. Les applications Web progressives jouent un rôle de plus en plus important : elles offrent une expérience d’utilisation optimisée sur les terminaux mobiles et permettent par exemple aux clients de faire leurs achats directement dans le navigateur, sans devoir télécharger une application.

Le social commerce

Le social commerce continuera à jouer un rôle central dans l’E-commerce en 2024. Les marques et les entreprises misent de plus en plus sur les réseaux sociaux pour vendre leurs produits et renforcer la fidélisation de leur clientèle. Des plateformes telles que TikTok Shop, Instagram Shopping, Facebook Shops ou les Shopping Ads de Pinterest permettent aux entreprises de lancer des campagnes ciblées afin d’atteindre encore plus de clients potentiels. L’avantage : la vente via les réseaux sociaux est rentable et constitue donc une excellente solution pour les nouvelles ou petites boutiques afin d’augmenter leur chiffre d’affaires et leur notoriété.

Bouton "Acheter" via les réseaux sociaux

Convertissez les interactions en ventes ! La solution simplissime pour vendre vos produits via les réseaux sociaux, sans créer de site Internet.

  • Activation simple
  • Gérable partout
  • Assistance 24/7

Le commerce hybride

Le commerce hybride désigne une stratégie de distribution dans l’E-commerce dans laquelle les marques et les entreprises combinent différents canaux de vente afin d’offrir une expérience d’achat unifiée. Les clients peuvent ainsi acheter des produits aussi bien en ligne que hors ligne, car les différents canaux de vente sont reliés entre eux de manière transparente. Dans ce contexte, le terme phygital shopping, qui décrit la combinaison d’achats physiques et numériques, est particulièrement tendance.

Les consommateurs peuvent par exemple chercher un produit en ligne, l’essayer en magasin et le commander en ligne ou inversement. Les commerçants qui misent déjà avec succès sur le commerce hybride proposent également de plus en plus souvent la possibilité de click-and-collect. Ce service permet aux clients d’acheter en ligne et de retirer leurs achats en magasin ou à un point de retrait afin d’économiser les frais de livraison.

Les achats en ligne respectueux de l’environnement

De plus en plus de clients accordent de l’importance à la durabilité lorsqu’ils font leurs achats en ligne. C’est pourquoi le shopping en ligne durable fait également partie des principales tendances de l’E-commerce en 2024. Une étude montre que près de 80 % des clients tiennent compte de l’impact environnemental des commerçants en ligne, des produits ou des marques lors de leurs achats. Pour être compétitives, les marques et les entreprises doivent s’adapter à ce vaste changement. Qu’il s’agisse d’emballages respectueux de l’environnement, d’envois climatiquement neutres ou de soutien à des projets sociaux : le commerce vert sur Internet est l’une des nombreuses tendances émergentes en matière de shopping en ligne.

La fidélisation des clients grâce aux abonnements

Les abonnements ont connu une forte croissance dans l’E-commerce ces dernières années, et cette tendance se poursuivra en 2024. De plus en plus de clients optent pour des abonnements personnalisés, que ce soit pour des vêtements, des produits de beauté ou des livraisons de produits alimentaires. Pour les entreprises, ces abonnements permettent de mieux planifier les stocks et les ventes tout en augmentant la fidélisation clients.

Le live shopping

Le live shopping, également appelé shopping en direct, est une autre tendance innovante de l’E-commerce en 2024. Le concept est fortement influencé par les réseaux sociaux et les plateformes de streaming vidéo. En règle générale, les achats en livestream ont lieu sur des plateformes telles qu’Instagram, Facebook, TikTok, YouTube ou sur des plateformes d’E-commerce spécialisées, où les marques, les boutiques ou les influenceurs présentent des produits en temps réel et interagissent avec les internautes. Ces derniers ont la possibilité d’acheter le produit en question en direct pendant le streaming.

Les données « zero party »

Les données « zero party » jouent un rôle de plus en plus important dans l’E-commerce. Contrairement aux cookies tiers, qui sont collectés par des tiers sans le consentement direct du client, ces données sont consciemment mises à disposition par ces derniers. Cela est particulièrement avantageux compte tenu des exigences croissantes en matière de protection des données et des préoccupations des consommateurs quant à l’utilisation de leurs données. Les données « zero party » offrent un aperçu précieux des préférences et des besoins individuels des clients. Des campagnes de marketing personnalisées et des recommandations de produits individuelles peuvent ainsi ensuite être créées. Cela permet de renforcer la fidélisation de la clientèle et d’augmenter les taux de conversion.

New call-to-action
Page top