Les services de paiement en ligne à connaître

En tant qu’administrateur de boutique en ligne, vous ne pouvez échapper aux nouveaux services de paiement dont dispose le Web. En plus des méthodes classiques telles que la carte bleue voire la facture, de plus en plus de solutions existent pour permettre aux internautes de régler leurs achats sans communiquer leurs coordonnées bancaires. Bien que ces services se rémunèrent grâce aux transactions effectuées, ils présentent néanmoins deux avantages évidents face aux moyens de paiements traditionnels. D’un côté, ces systèmes sont rapides et il est aisé de les intégrer à votre boutique en ligne. D’un autre côté, ils fournissent à vos utilisateurs une certaine sécurité tant en matière de planification de leurs dépenses (les paiements peuvent être différés) qu’en termes de confidentialité des données.

Les internautes font de plus en plus confiance aux services de paiement en ligne, qui représentent 27% des moyens de paiement utilisées sur la Toile. Mais quelles sont les solutions actuelles et sont-elles répandues ?

Mais qu’est-ce qu’un système de paiement en ligne ?

Le principe d’un système de paiement en ligne est le suivant : le paiement n’a pas lieu directement entre le vendeur et l’acheteur mais il est géré par un intermédiaire. De cette manière, il est assuré que l’acheteur ne paie que lorsqu’il reçoit les biens commandés, tandis que le vendeur touche sa rémunération. Les coûts sont néanmoins plus élevés pour les vendeurs, car ils doivent renoncer à un pourcentage du montant du paiement qui revient au service de paiement en ligne.

Pour utiliser un tel service, l’administrateur de la boutique en ligne et le client doivent disposer d’un compte sur le site du prestataire en question. Il est généralement facile et rapide de s’inscrire. Il suffit juste de rentrer ses données personnelles ou commerciales, accompagnées de données bancaires. En ce qui concerne le processus de paiement, il existe trois variantes :

  1. Le compte indiqué au service de paiement agit comme un compte en ligne, sur lequel l’acheteur peut ajouter des fonds. Les clients réalisent des achats, les services de paiement transfèrent la somme correspondante sur le compte du vendeur.
  2. L’acheteur doit fournir ses données bancaires, qui sont vérifiées par le prestataire de service de paiement. Par la suite, les paiements sont automatiquement déduits du compte.
  3. Le service de paiement en ligne invite les acheteurs à alimenter leur compte par virement, afin d’équilibrer leurs dépenses. Le vendeur reçoit ainsi la garantie de paiement de la banque correspondante. 

Même si ces systèmes de paiement en ligne ne rencontrent pas le même succès que la carte bancaire auprès des Français, il faut souligner que le sérieux de ces sites contribue à leur croissance. Les bons fournisseurs ne sont pas seulement caractérisés par leur flexibilité, ils se doivent aussi de convaincre par la sécurité qu’ils apportent en matière de données personnelles.

PayPal

PayPal est le plus célèbre des services de paiement en ligne en France. Initialement conçu exclusivement pour eBay, ce moyen de paiement est maintenant disponible dans des dizaines de milliers de boutiques en ligne. PayPal fait d’un côté office de compte prépayé qu’il est possible d’alimenter mais aussi il effectue également des prélèvements automatiques sur les comptes bancaires de ses utilisateurs en fonction des achats effectués. Grâce aux applications mobiles pour iOS, Android et Windows, réaliser un paiement sans être devant son ordinateur ne pose aucun problème. Le site Internet est également relativement sûr :

  • Protection du vendeur et de l’acheteur
  • Clé de sécurité par SMS
  • Paiement anonyme, le vendeur n’a pas accès aux données bancaires
  • Cryptage de données

Pour les acheteurs, l’utilisation de PayPal n’entraîne aucun coût supplémentaire. Les vendeurs paient des frais en pourcentage de leurs ventes mensuelles, un peu plus s’il s’agit de transactions à l’étranger en raison de commissions pour les paiements transfrontaliers.

Avantages : leader du marché, application pour mobiles, normes de sécurité élevées.

Paylib

Paylib est le PayPal à la française. Initialement fondé par trois banques (banque postale, BNP et société générale), cette solution de paiement en ligne est apparue en 2013. Comme son concurrent international, il est gratuit pour les particuliers. Question sécurité, il se rapproche des normes prônées par l’Observatoire de la banque de France. D’une part, car Paylib ne confie pas ses données bancaires à un opérateur supplémentaire et maintient une confidentialité stricte. D’autre part, Paylib nécessite l’utilisation de deux codes pour utiliser le service. De plus, si le compte détecte un comportement douteux (ordinateur inhabituel, une localisation étrange, de nouveaux sites d’achats…), le détenteur de la carte reçoit un code à utilisation unique pour valider son paiement.  Aujourd’hui, le service s’est ouvert à d’autres banques telles que Boursorama Banque, le Crédit Mutuel et le Crédit Agricole. Il est également compatible sur mobile.

Avantages : confidentialité des données, applications pour mobiles, normes de sécurité élevée…

Skrill

Skrill, anciennement MoneyBookers, est une excellente alternative. Tandis que les précédents services de paiement en ligne privilégient les transactions entre marchands, Skrill a été avant tout créé pour permettre à tous de disposer d’une réserve d’argent anonyme et sécurisée grâce à une carte prépayée, et est adapté à un large ensemble de partenaires. On peut dire que Skrill est un portefeuille en ligne. Cette carte permet de faire ses achats partout, il n’y a plus besoin de regarder si le logo Paypal est disponible sur le site. Enfin, Skrill met à disposition le jeton Skrill, un périphérique portable qui accroît la sécurité lors de l’accès au compte. Par ailleurs, Skrill se rapproche de Monéo, le portefeuille électronique qui a fonctionné en France de 1995 à 2015.

Avantages : carte Mastercard, le jeton Skrill

Solutions de paiement en ligne : les grandes lignes

PayPal est indéniablement la référence en matière de services de paiement en ligne et l’intégrer à votre boutique en ligne relève presque de l’évidence. Néanmoins, il faut prendre en compte les alternatives qui fournissent souvent plus d’avantages, surtout en matière de sécurité, mais souffrent de leur peu de notoriété. En effet, les dangers du paiement en ligne restent omniprésents et le principal est le phishing (hameçonnage), malheureusement fréquent pour les utilisateurs de PayPal.

Il est donc important de peser le pour et le contre, car ces services de paiement en ligne représentent néanmoins des coûts pour les vendeurs.

Tags: Usabilité / E-Commerce / Boutique en Ligne / Paiement / Commerce Mobile