Comment devenir influenceur

Les influenceurs sont des leaders d’opinion modernes, les faiseurs de tendances de l’ère numérique. Alors qu’auparavant, c’étaient presque uniquement les stars de la télévision qui étaient scrutés selon leurs coupes de cheveux, vêtements et biens de consommation, beaucoup suivent maintenant des gens issus de la société qui se sont fait connaître directement via les médias sociaux tels que YouTube et Instagram. Le terme « influenceur » ne désigne pas seulement un rôle social, mais aussi une profession. En se commercialisant intelligemment et en faisant de leur présence digitale une plateforme marketing, les influenceurs peuvent dégager un très bon revenu. La question est de savoir comment devenir soi-même influenceur.

Tout d’abord, une chose doit être bien comprise : on ne devient pas influenceur sur ordonnance, il faut beaucoup d’habileté et un peu de chance. Après tout, c’est le public des médias sociaux qui décide du succès ou de l’échec de vos initiatives. Le nombre de followers, de likes et de reposts que vous obtiendrez dépend d’une dynamique difficile à prédire. Devenir populaire sur Internet n’est pas programmable. Mais comme c’est souvent le cas, si vous vous trouvez au bon endroit au bon moment avec le bon contenu, le réseau peut vous récompenser avec l’attention dont vous avez besoin pour devenir influenceur. Une fois que vous avez établi une base de supporters fidèles, vous pouvez gagner de l’argent grâce au marketing d’influence.

« Influenceur », cependant, n’est pas un titre que l’on acquiert et que l’on conserve, mais plutôt un statut que l’on doit maintenir par une présence et une créativité constantes. Les fameuses « 15 minutes of fame » (15 minutes de gloire) ne sont pas suffisantes ; mais pour devenir un « e-celeb » et donc un influenceur potentiel, l’attention de vos fans doit s’inscrire sur le long terme. Frauder en achetant par exemple des followers est tout aussi inutile que des posts sans contenus intéressants ou non adaptés à la cible. Nous vous donnons par conséquent des conseils étape par étape pour augmenter vos chances de devenir influenceur sur Instagram ou YouTube. Mais d’abord, clarifions de quoi relève le mot « influenceur ».

Ein von @ xsqueezie geteilter Beitrag am

Influenceur : définition, catégorisation et exemples

En tant qu’influenceur, vous devenez une personne qui a une influence sur un certain nombre de personnes. Vos abonnés remarqueront tout contenu que vous partagez : photos, tweets, contributions sur un blog, vlogs, et autres formes de contenu numérique. Votre influence peut avoir un effet directement sur le comportement de consommation de vos followers. Par exemple, si vous vous présentez avec un vêtement particulier, cela peut inspirer des followers qui voudront acheter le même vêtement.

Non seulement vous avez un certain pouvoir, mais aussi une responsabilité. En effet, ce que vous exposez peut être la plupart du temps considéré comme une recommandation. Par exemple, si vous êtes expert en informatique, vos amis peuvent faire tellement confiance en vos conseils que vous pouvez les influencer dans leurs choix sur ce sujet. Portez un t-shirt amusant au bureau et discutez avec vos collègues de la boutique où vous l’avez acheté, vous faites inévitablement de la publicité. De cette façon, vous pouvez devenir un faiseur de tendances et un leader d’opinion, que vous le vouliez ou non. Les médias sociaux ont un effet multiplicateur. Cependant, il existe différents types d’influenceurs. Si vous voulez devenir vous-même influenceur, vous devriez d’abord savoir comment cela fonctionne sur ce marché.

Les influenceurs clés

Les influenceurs sont généralement estimés et sont perçus comme plus authentiques que les médias publicitaires classiques. Les influenceurs clés créent leur propre contenu. Ils sont des bloggeurs, des YouTuber, des Twitch-Streamer ou de simples personnalités populaires d’Instagram. Mais les magazines en ligne comptent aussi parmi les influenceurs clés, bien que la définition soit ici édulcorée : « influenceur » signifie généralement un individu qui sait s’adresser à une cible précise, par exemple les gamers, les adolescents, les best-agers etc.

 

Les YouTubers sont des influenceurs clés très populaires. Ils font souvent la promotion de produits, par exemple, en intégrant dans leurs vidéos de petits segments dans lesquels ils indiquent leurs sponsors et présentent le produit. Les followers peuvent alors cliquer sur des liens d’affiliation qui leur permettent d’effectuer un achat. De cette manière, le youtubeur gagne de l’argent à chaque fois qu’une transaction est effectuée.

Cela fonctionne bien sûr aussi sur d’autres plateformes. Si vous diffusez un jeu vidéo en streaming, par exemple sur Twitch et que votre audience est très entousiaste, vous pouvez l’encourager à procéder à un achat. Les fabricants de jeux sponsorisent souvent les streamers les plus connus pour avoir plus de ventes. Les « Let’s Player » ont souvent un accès privilégié aux jeux avant leur sortie afin de pouvoir les présenter à un large public. Les fabricants d’accessoires de jeu peuvent aussi profiter de l’occasion pour fournir aux streamers des accessoires de gaming et des casques. De plus en plus souvent, les offres publicitaires sont claires. Les streamers intègrent par exemple de nouveau un lien vers une boutique en ligne dans leur interface de streaming, ce qui leur permet de gagner de l’argent.

Sur Instagram, les influenceurs commercialiseront la plupart du temps des produits qui peuvent être efficacement promus par des images d’eux-mêmes (comme les vêtements et les cosmétiques). Les instagrammeurs connus portent souvent des vêtements d’une marque avec laquelle ils ont signé un contrat de publicité. Les influenceurs d’Instagram reçoivent par exemple gratuitement des produits avec lesquels se mettre en scène. Souvent, l’argent coule pour les posts d’Instagram qui font aussi activement la promotion de ces produits. De plus, les fabricants le savent : si quelqu’un est considéré comme un expert ou un créateur de tendances dans le domaine relatif à leur produit, le message des influenceurs va sembler sincère et sera plus crédible.

Les blogueurs et les vlogueurs sont généralement utilisés comme influenceurs lorsqu’il s’agit de produits techniques, qui sont souvent difficiles à choisir pour qui ne s’y connaît pas. Par exemple, en tant que blogueur, vous pourrez recevoir des produits sponsorisés pour écrire un rapport de test. L’influenceur se doit de rester toujours aussi authentique que possible et de ne pas devenir une simple figure publicitaire, ce qui mettrait son statut en danger. Cela signifie que vous pouvez également écrire de manière nuancée si le produit testé est décevant. Les influenceurs clés gèrent ce difficile équilibre entre authenticité et placement de produit.

Les influenceurs sociaux

Ce type d’influenceur se rapproche le plus du leader d’opinion classique de la vie quotidienne. Il opère généralement à une plus petite échelle. Les influenceurs sociaux commentent sur les médias sociaux et sont considérés comme des experts fiables. En fait, les internautes sont souvent des influenceurs sociaux sans s’en rendre compte : il suffit de quelques messages relayés avec commentaires, partages, likes ou autres.

Par exemple, si vous écrivez un message Facebook dans lequel vous faites une critique de film, il se peut que vous agissiez déjà en tant qu’influenceur social. En effet, vos amis verront votre appréciation et pourront éventuellement décider de ne plus voir ce film. Si vous évaluez un restaurant sur Google, vous pouvez également influencer le commerce de ce dernier. Il en va de même si vous tweetez un contre-argument pour répondre aux résultats d’un test que vous jugez inexact. Tous ces types de micro-communication transforment chaque jour des milliers d’utilisateurs en influenceurs sociaux, sans qu’ils aient pour autant quelconque intention stratégique ou commerciale.

Si vous voulez devenir influenceur pour gagner de l’argent avec des offres publicitaires, il est préférable de devenir un influenceur clé (voir ci-dessus). Cependant, la plupart des influenceurs clés ont commencé en étant influenceurs sociaux. Nous vous recommandons d’identifier d’abord les types de contributions que vous pouvez diffuser sur les médias sociaux et qui peuvent vous distinguer. Vous avez régulièrement envoyé des posts sur des jeux vidéo que vous aimez, et ils ont permis de débuter des discussions animées ? Alors peut-être devriez-vous maintenant envisager de créer un blog sur les jeux ou une chaîne YouTube. Vous aimez vous montrer sur Instagram, lancer de nouvelles tendances vestimentaires, et vous avez obtenu de nombreux likes et commentaires ? Le chemin vers le blog de mode vous est peut-être déjà tout tracé. Vous pouvez utiliser le rôle d’influenceur social comme tremplin pour devenir un influenceur clé en jouant sur vos forces individuelles.

Pair influent

Les influenceurs pairs sont un intermédiaire entre les influenceurs clés et les influenceurs sociaux. Ils sont des leaders d’opinion sur les réseaux, ont généralement un statut d’expert dans un domaine particulier et une portée plus large que les influenceurs sociaux habituels. En outre, les influenceurs pairs sont souvent sponsorisés par des entreprises, par exemple avec des produits gratuits, et dans de nombreux cas, ils sont déjà des partenaires commerciaux de ces entreprises. Les fabricants aiment aussi utiliser leurs employés pour devenir influenceur pair.

En tant qu’influenceur pair, vous êtes déjà établi en tant qu’expert dans un certain domaine et vos contenus sont déjà largement relayés avec un nombre de likes et de partages à trois chiffres. Vous vous démarquez du simple influenceur social en influençant consciemment vos semblables et en promouvant certains produits par conviction. Vous ne gagnez peut-être pas encore d’argent, mais vous pouvez faire de petites affaires avec certaines entreprises pour obtenir des produits gratuits que vous promouvez en retour.

Si votre carrière digitale prend son envol, vous pouvez tenter de devenir influenceur clé. Une fois que vous aurez une bonne portée sur les réseaux sociaux et que vous serez considéré comme un leader d’opinion dans votre domaine, de meilleures offres afflueront. À partir d’un certain seuil, la montée en puissance de l’influenceur clé est exponentielle, en incluant toujours plus de cercles sociaux.

Le problème des publicités déguisées

Les influenceurs doivent veiller à toujours bien énoncer la publicité comme telle. Dans le cas contraire, des amendes très fortes peuvent tomber ou même une assignation devant le tribunal correctionnel. Il est en effet obligatoire de rester transparent pour ne pas s’attirer les foudres de la Direction Générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF). Les consommateurs doivent toujours être informés s’ils se voient présenter un contenu commercial. Cependant, la limite entre recommandation personnelle et publicité est parfois trouble avec les personnes d’influence. En revanche, pour tout contrat passé avec une entreprise et pour toute « recommandation » émise en échange d’une rémunération, la transparence s’impose.

La répression des fraudes s’est saisi de ce problème dès 2015 comme en témoigne le Monde. L’article du Monde stipule une amende de 300 000 euros et deux années d’emprisonnement possibles.

À la télévision ou dans les magazines, la publicité est clairement reconnaissable. Un message sur Instagram montrant un influenceur avec le vêtement d’une marque particulière est moins clair. Les influenceurs qui font de la publicité sur Instagram, marquent souvent leurs messages commerciaux avec un lien vers le fabricant ou en utilisant des hashtags "#Advertising" ou "#Sponsored". Mais, les hashtags ne peuvent substituer un affichage clair d’information de contenu à caractère commercial. L’article 20 de la législation française est en effet clair sur le sujet.

Citation

« Toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. Elle doit rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée », article 20, Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

Cependant, si les influenceurs identifient trop clairement la publicité en tant que telle, une grande partie de l’effet voulu est perdu. L’authenticité que recherchent tant les entreprises s’estompe. La force du marketing d’influence réside précisément dans le fait que les influenceurs soient considérés par leur groupe cible comme des personnes crédibles. Le placement de produits commerciaux ressemble moins à de la publicité classique, mais plutôt à des recommandations d’un bon ami ou d’un expert reconnu. En d’autres termes, une publicité judicieusement placée fait partie du concept de base du marketing d’influence. Si vous voulez devenir vous-même un influenceur, vous devez en être conscient et rester à jour dans les questions juridiques pour vous éviter des ennuis. Et si vous souhaitez faire le saut pour devenir influenceur, vous devez garder votre authenticité. Surtout en France, il s’agit d’un exercice d’équilibriste particulièrement compliqué.

Comment puis-je devenir influenceur ? Les étapes

Contrairement aux idées reçues selon lesquelles la « profession » d’influenceur représenterait peu de travail, il faut comprendre qu’être influenceur est un emploi à temps plein. Produire du contenu tout en faisant de l’auto-marketing exige une bonne compréhension de l’actualité, des tendances et du marketing. Vous devez être prêt à acquérir de nombreuses nouvelles compétences en plus ds compétences que vous avez déjà. Il est également important d’avoir de bon degré de compréhension émotionnelle et de bonnes compétences sociales. En tant qu’influenceur, vous vous présentez sur une grande scène, avec toutes les embûches que cela comporte. Dites adieu à l’idéal de l’emploi de rêve et renseignez-vous plutôt autant que possible sur ce à quoi vous pouvez vous attendre. Voici nos conseils pas à pas pour faire les choses dans le bon ordre.

Étape 1 : préparez-vous émotionnellement

En tant qu’influenceur, vous êtes souvent sous pression. Votre travail est constamment soumis à commentaires et analyses critiques (que ce soit des commentaires réels ou sous forme de likes, nombre de followers, etc.). Aussi vite que votre notoriété peut venir, elle peut s’éteindre à nouveau. Et parce que vous agirez principalement dans les médias sociaux, vous devez être capable de faire face aux réactions positives et négatives. En étant une personne d’influence, vous avez beaucoup de fans qui vous motivent, mais aussi beaucoup de « haters » (ou « rageux ») qui laissent couler leurs opinions sans filtre, et ce souvent derrière le masque de l’anonymat. Dans des cas extrêmes, les commentaires haineux peuvent s’enchaîner sous la forme de shitstorms.

En tant qu’influenceur, votre propre personne est votre produit le plus important. Selon le domaine dans lequel vous travaillez, vous devrez plus ou moins accepter le fait que votre vie professionnelle et votre vie privée seront difficiles à séparer. Par exemple, si vous créez un profil Instagram où vous vous présentez comme une personne moderne et autodéterminée, votre base de followers peut également suivre vos autres activités sur la plateforme et sur d’autres réseaux. Par exemple, en likant un post Instagram avec l’image d’un foie gras, ne soyez pas surpris si vous perdez une partie de vos followers vegans. Ce n’est toutefois qu’un exemple inoffensif. Soyez conscient que chaque action a des conséquences, pour le meilleur ou pour le pire. Tout le monde ne peut pas gérer ce stress, d’autant plus qu’Internet ne ferme pas ses portes pendant la nuit : la toile commente 24h sur 24 sur ce qui se passe. N’oubliez pas par ailleurs que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, surtout sur Internet.

The Final Countdown tinlintin tinlintintintin

Ein Beitrag geteilt von hugotoutseul (@hugotoutseul) am

Beaucoup d’influenceurs échouent encore et encore dans leur tentative de commercialiser leur travail. Les nouveaux entrants sont vite accusés de vouloir faire de la publicité déguisée. Dès que vous aidez à commercialiser quelque chose d’autre que vous-même, votre authenticité en souffre. En tant qu’influenceur, vous devez être capable de gérer les succès comme les échecs et les analyser avec calme pour en tirer de précieuses conclusions.

Conseil

Ne vous posez pas seulement la question : « comment puis-je devenir un influenceur sur Instagram ou YouTube », mais aussi : « pourquoi est-ce que je souhaite devenir influenceur ? ». Familiarisez-vous bien avec ce rôle si vous voulez en faire votre métier.

Étape 2 : identifiez vos forces et vos centres d’intérêt

Les influenceurs ont un talent certain pour attirer l’attention sur eux. Mais que pouvez-vous mettre en valeur ? Êtes-vous bon photographe ? Êtes-vous particulièrement doué pour rédiger des articles ou concevoir des graphiques ? Peut-être avez-vous déjà de la pratique dans le domaine des médias et vous savez comment produire de bonnes vidéos. Ou votre style vestimentaire est particulièrement remarqué dans votre entourage et vous êtes perçu comme un expert en mode. Ou encore vos blagues sont vues comme particulièrement originales et vous faites rire vos amis sans effort. Quoi qu’il en soit, vos chances de devenir un bon influenceur augmentent considérablement si vous êtes une personne charismatique.

Les centres d’intérêt sont tout aussi importants. Ce n’est que si vous êtes vraiment intéressé par un sujet que vous serez en mesure de marquer des points et d’agir en tant qu’influenceur. Vous suivez déjà l’industrie de la musique tous les jours et aimez partager votre opinion sur les derniers albums sortis ? Alors lancez un blog de musique ! Vous aimez voyager et prendre des photos qui impressionnent vos amis ? Un profil Instagram ou un blog de voyage pourrait attirer l’attention au-delà de votre cercle d’amis.

Team goûter ou team apéro ? (bon moi jsuis team les 2)

Ein Beitrag geteilt von Léa (@jenesuispasjoli) am

Les forces et les intérêts d’un influenceur reflètent ceux de la personne dans sa vie réelle. Et c’est souvent le désir de transformer son hobby en profession qui rend le travail de l’influenceur si attrayant. Rappelez-vous cependant que de nombreux passe-temps peuvent perdre de leur attrait dès que vous les transformez en affaires commerciales quotidiennes et donc en travail obligatoire. Demandez-vous si vos intérêts restent motivants même lorsque vous devez les utiliser de manière professionnelle.

Étape 3 : apprenez à connaître vos concurrents

Une fois que vous avez choisi votre domaine (mode, technologie, musique, etc.) et que vous avez une idée approximative de ce que vous voulez faire, il vaut toujours la peine de jeter un premier coup d’œil à la concurrence. Les influenceurs n’ont pas à se battre pour avoir des abonnés comme s’ils étaient une ressource limitée ; après tout, les followers peuvent suivre plusieurs influenceurs. Cependant, les utilisateurs se laissent difficilement convaincre de suivre d’autres utilisateurs si ces derniers ne leur offrent rien de nouveau. Pourquoi les gens devraient-ils vous suivre alors qu’ils ont déjà le même contenu avec d’autres influenceurs, qui par ailleurs est peut-être de meilleure qualité ?

Regardez les bonnes idées des autres influenceurs et essayez de découvrir vous-même une niche sur le marché. Est-ce qu’il manque certaines informations dans votre domaine ? Le style ou la présentation du contenu manquent-ils d’originalité ? Un certain groupe de personnes est-il sous-représenté ? Par exemple, si vous êtes une femme dans un domaine encore représenté majoritairement par des hommes, cela peut vous donner directement un regard unique encore inexploité. Bref, regardez vos concurrents et voyez comment vous pouvez vous démarquer.

Il est également utile de jeter un œil aux controverses générées par la concurrence. Si vous savez ce qui a déjà mal tourné avec les influenceurs de votre domaine, vous éviterez ces mêmes erreurs d’autant plus efficacement. Vous pouvez vous intéresser notamment aux précédents où un youtubeur ou Instagrameur aurait par exemple eu des problèmes de conformité avec la loi.

Etape 4 : choisissez votre canal/plateforme principal

Il est conseillé de se concentrer d’abord sur un seul canal. Vous voulez démarrer un blog, devenir influenceur Instagram, lancer une chaîne YouTube ou un podcast ? Il est certes efficace de travailler sur de nombreux médias sociaux, et les influenceurs clés sont tenus de le faire ; cependant, vous devez d’abord choisir une plateforme et un support principal afin de pouvoir travailler de manière ciblée. Si vous essayez d’être omniprésent sur toutes les plateformes populaires, la qualité de votre contenu propre peut en souffrir. En outre, les différentes plateformes fonctionnent généralement un peu différemment. Il faut donc essayer d’éviter de se surmener.

Étape 5 : Renseignez-vous sur votre groupe cible

En étant influenceur, vous vous adressez directement à une cible spécifique. Le marketing d’influence est populaire aussi parce que la portée du contenu sponsorisé peut être facilement évaluée. Après tout, une marque ne va faire appel à un influenceur que si la cible lui correspond et si elle est suffisamment importante. Mais il n’est pas seulement important pour le marketing (futur) de votre contenu que vous connaissiez bien votre cible. C’est également fondamental pour bien interagir avec elle.

La méthode la plus simple est de faire partie de votre propre cible. Cela signifie concrètement que vous suivez vous-même les influenceurs qui sont déjà solidement ancrés dans votre domaine. En reprenant les tendances qui se dessinent déjà et qui sont renforcées par des influenceurs, vos contributions deviennent plus pertinentes. Cependant, il ne faut absolument pas copier une tendance actuelle, il est nécessaire d’y ajouter un nouvel aspect intéressant. Ce n’est qu’alors que vous vous démarquerez et pourrez être estimé par votre cible.

Étape 6 : utilisez votre environnement social et numérique

Une fois que vous avez trouvé comment commencer, faites preuve d’un peu de patience. Le succès ne vient généralement qu’à moyen terme. Il est rare d’arriver à viser juste dès le premier coup. Considérez le chemin pour devenir influenceur comme un processus long plutôt que comme une méthode prédéfinie. Le plus important est que vous produisiez et partagiez régulièrement du contenu. Une étape clé consiste donc à tester ce contenu.

Vous avez probablement déjà une sorte de présence en ligne, même si cette dernière se limite au départ à un cercle plus ou moins étroit de connaissances. Testez ce champ social déjà existant avec des contenus attrayants pour votre cible. Partagez vos photos, vidéos, articles, etc. avec vos amis, connaissances et collègues, et recommandez votre contenu spécifiquement à ceux qui pourraient être intéressés par votre domaine. Dans l’idéal, ces personnes pourraient avoir une portée considérable. Vous ne pouvez en effet augmenter votre sphère d’influence que si votre contenu est rediffusé et qu’il devient « viral ».

Vous pouvez aussi travailler pour votre contenu en ligne dans la « vraie vie ». Parlez avec enthousiasme de votre blog, chaîne ou profil à vos amis, au bureau, au club de sport, etc. Bien sûr, ne soyez pas trop insistant sur ce sujet. Cela doit faire l’objet d’une conversation naturelle, plus que d’une publicité informelle. Vous pouvez demander aussi aux personnes si elles peuvent vous donner leur avis et des conseils concrets. Les feedbacks sont mieux placés lorsque la personne vous connaît vraiment : en effet, étant donné qu’il est très important de rester « vrai », ces personnes seront plus à même de vous dire si votre présence numérique vous ressemble.

Évaluez ensuite votre contenu d’un œil critique. Quels messages, photos, vidéos, etc. ont été bien reçus, lesquels ne l’ont pas été ? Quels contenus ont généré le plus d’interactions ? Ce test sur le terrain vous donne un aperçu précieux de vos forces et faiblesses, et vous permet de vous corriger et vous ajuster sur le type de contenu qui a le plus fonctionné.

Étape 7 : interagissez avec vos abonnés

Une fois que vous avez construit une base de followers solide, il est important dans un premier temps de la maintenir puis ensuite de l’étendre. À partir de maintenant, il est non seulement essentiel de fournir un contenu constant, mais aussi de rechercher un dialogue régulier avec les followers. Participez activement aux discussions qui tournent autour de votre contenu. Visitez ou abonnez-vous aux profils de certains de vos followers, non seulement pour avoir une idée des personnes qui vous suivent, mais aussi pour élargir votre réseau personnel.

En tant qu’influenceur, vous êtes le cœur d’une communauté, mais on s’attend à ce que vous soyez accessible et que vous puissiez créer une certaine proximité. Contrairement aux médias classiques tels que les journaux ou la télévision, les influenceurs sont des producteurs de contenu dynamique et interactif. Leur contenu n’apparaît pas selon un horaire strict, et ne peut être séparé de leur personne. Pour ces raisons, de nombreux followers recherchent une relation particulière avec l’influenceur, qui devient un mélange de célébrité, d’expert et d’ami. Mais en communiquant avec vos followers, tenez-vous en aux principes suivants : plus accessible qu’une célébrité, plus authentique qu’une figure publicitaire, plus professionnel qu’un ami.

Étape 8 : établissez un réseau avec d’autres personnes influentes

En tant qu’influenceur, vous avez de la concurrence car vous êtes nombreux à vouloir attirer l’attention des followers. Mais l’attention sur Internet n’est pas une ressource limitée ; une personne peut suivre plusieurs influenceurs. Les influenceurs peuvent donc se soutenir les uns des autres ou même présenter du contenu ensemble, ce qui, idéalement, rapproche les deux bases d’abonnés. C’est de la bonne publicité.

Les Dalton (photo @jenniferdelhotellerie)

Ein Beitrag geteilt von Cyprien (@6pri1) am

Un autre avantage est que les influenceurs peuvent apprendre les uns des autres, par exemple en ce qui concerne les techniques de production de contenu (technologie du son pour les vlogs, techniques photographiques, etc.). Il est également plus facile de suivre les tendances actuelles si votre réseau est élargi par le biais d’une relation amicale ou commerciale avec d’autres influenceurs. D’un point de vue professionnel, les influenceurs peuvent se recommander aux entreprises ou échanger des adresses et numéros de téléphone importants. Par ailleurs, les bons conseils d’un expert sont toujours précieux.

Étape 9 : passez habilement à une commercialisation

Vous êtes établi en tant qu’influenceur et vous avez une base de followers à au moins quatre chiffres ? Vous vous êtes spécialisé dans un domaine dans lequel des produits sont impliqués sous une forme ou une autre ? Dans ce cas, le plus grand pas à franchir est peut-être celui de commercialiser votre contenu, du moins en partie. Pour ce faire, vous ne devez en aucun cas passer à la plateforme purement publicitaire, mais continuer à publier principalement des contenus non commerciaux.

Les influenceurs qui ont du succès et officient en tant que supports publicitaires sont généralement contactés directement par des entreprises de leur domaine. La plupart des premières transactions sont relativement petites. Des produits gratuits sont envoyés pour apparaître dans votre contenu sous une forme ou une autre. En fonction de votre portée, il se peut qu’on vous propose de véritables contrats publicitaires avec lesquels vous pourrez finalement gagner de l’argent.

Les conditions pour être considéré comme un véritable influenceur clé pour un contrat publicitaire vont dépendre de votre domaine, de la concurrence, de votre plateforme et de l’évaluation générale de votre personne, entre autres choses. Les spécialistes du marketing en ligne investissent souvent de manière arbitraire dans des influenceurs, sur la base de spéculations subjectives : si quelqu’un dans l’industrie pense que demain tout va tourner autour de vous, vous pourriez avoir un succès surprenant à court terme. Il peut aussi arriver d’être ignoré malgré votre portée considérable.

L’automarketing est une capacité qui exige non seulement de l’expérience et de l’expertise, mais aussi du talent. Les influenceurs qui veulent se lancer sur le marché échouent souvent pour les raisons suivantes :

  • Les personnes d’influence nouvelles sont rarement prises au sérieux : toutes les industries ne sont pas totalement adaptées à l’ère du numérique et de nombreux spécialistes du marketing continuent de sous-estimer la portée et les opportunités que représente le marketing d’influence. La réputation des leaders d’opinion n’est pas non plus des meilleures, car il y a trop d’influenceurs autoproclamés qui ne vont jamais au-delà du statut de l’influenceur « social » ou « pair ». Les influenceurs qui se tournent trop hâtivement ou trop peu professionnellement vers les entreprises sont souvent ignorés. Dans les cas extrêmes, ces échecs sont connus de tous, ce qui peut sérieusement nuire à la réputation de l’influenceur.
     
  • La concurrence est trop forte : les entreprises qui ont déjà signé plusieurs contrats publicitaires avec des influenceurs ont besoin d’arguments solides pour en signer avec d’autres. Il faut donner des raisons à une entreprise de risquer de changer d’influenceur. Une erreur courante est de surestimer les entreprises les plus connues de l’industrie. Au début, il est logique de se tourner vers les petites entreprises et marques. Beaucoup d’influenceurs émergents commencent tout simplement trop haut et tombent tout aussi bas.
     
  • Les followers quittent leur influenceur lorsqu’il passe à la commercialisation. Ce point est moins vrai aujourd’hui car beaucoup de followers acceptent maintenant un certain degré de commercialisation (après tout, « ils doivent vivre de quelque chose »). Cependant, commercialiser sa propre personne représente toujours un risque, qui va dépendre de votre domaine et de votre plateforme. Les YouTubers, par exemple, sont plus vite pardonnés à l’inclusion de publicité que les blogueurs qui, trop tôt, ajoutent des pop-ups envahissants à leur contenu. Vous devez toujours veiller à préserver votre intégrité. Par exemple, si vous évaluez un produit sponsorisé et que vous en parlez avec enthousiasme, il se peut que vos adeptes ne vous croient plus et vous considère comme un vendu. Certaines opérations publicitaires doivent donc être organisées de telle sorte que votre contenu soit soumis à un minimum de conditions et que votre liberté créative soit préservée.

Étape 10 : publiez de façon régulière

En tant qu’influenceur, vous ne pourrez obtenir un effet durable que si vous apparaissez régulièrement dans les flux de vos followers. Ce n’est qu’en ayant une présence constante que vous pourrez conserver vos abonnés et même voir de nouvelles personnes vous suivre. Influencer n’est pas seulement un travail à temps plein, vous serez aussi rarement en mesure de prendre de vraies vacances. Publiez votre contenu à des intervalles aussi courts que possible sans informations superficielles ou spams. Sinon, vous pourriez être lâché par de nombreux fans.

New profile pic par @ChristophePanepinto

Ein Beitrag geteilt von Kevin Tran (@rirejaune) am

Le content flow dépend également du domaine, de la plateforme et du groupe cible. Les profils Instagram devraient être alimentés avec du nouveau contenu au moins une fois par jour, tandis que les influenceurs téléchargent une nouvelle vidéo sur YouTube en moyenne deux à trois fois par semaine. Bien sûr, cela dépend aussi de l’attention que votre contenu requiert et s’il est « snackable ». Si vous ne postez que des images sur Instagram qui peuvent être visualisées en quelques fractions de seconde, vous ne surchargerez pas vos followers avec plusieurs messages par jour. Si vous filmez des vidéos de plusieurs minutes, faites attention, et surtout ne surchargez pas vos fans avec trop de publicités. Vos fans risquent d’avoir des difficultés à suivre votre flux de contenu et pourront laisser tomber. Cela est d’autant plus vrai si vos différents contenus se basent les uns sur les autres.

Bien connaître sa cible est également important pour ajuster la fréquence de ses publications. Les followers peuvent avoir des durées d’attention plus ou moins grandes suivant les situations. Il est donc important d’avoir un bon instinct mais aussi de faire une bonne étude de sa cible. Si vous avez par exemple un podcast qui s’adresse principalement aux jeunes travailleurs, vos programmes ne devraient pas dépasser une demi-heure ; en effet, on peut supposer que les followers écouteront votre podcast sur le chemin du travail ou pendant leur pause déjeuner.

Le content flow dépend aussi de certains événements et circonstances. Les blogs sportifs sont bien sûr particulièrement actifs pendant des événements sportifs (Coupe du monde, Jeux Olympiques…), et en particulier les week-ends. Les influenceurs Instagram qui se spécialisent dans la randonnée par ailleurs, sont par exemple plus susceptibles d’être remarqués en été qu’en hiver. Il faut donc faire preuve de créativité quand des circonstances ne sont pas les plus optimales pour communiquer sur vos sujets.

Étape 11 : élargissez votre sphère d’influence

Il est bon de viser une croissance toujours un peu plus grande. C’est un principe de base de toute économie. Bien sûr, vous pouvez être satisfait de votre base d’abonnés à partir d’un certain seuil. Cependant, de nombreux influenceurs s’efforcent toujours d’élargir leur sphère d’influence. Vous pouvez y arriver grâce à différentes stratégies :

  • S’étendre sur d’autres plateformes : si l’on peut retrouver les mêmes abonnés d’une plateforme à une autre, comme sur Instagram et YouTube, il y a aussi de nombreux utilisateurs qui n’utilisent qu’un canal exclusivement et que vous ne pourrez par conséquent atteindre que si vous êtes actif sur ce canal précisément.
     
  • Gérer des profils officiels sur des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Même si vous ne partagez que du contenu réel sur votre plateforme principale, les tweets et messages Facebook sont des éléments importants pour gagner de l’influence. Vous pouvez rechercher divers canaux pour plus de discussions, likes et partages. En fonction de votre domaine, il peut être intéressant aussi de s’occuper d’un compte Reddit et de relier votre contenu à un subreddit pertinent par exemple. Bien que ce réseau social joue certainement un rôle beaucoup plus important dans les pays anglophones qu’en France, il ne faut pas sous-estimer la popularité croissante de cette plateforme.
     
  • Allez conquérir de nouveaux secteurs : si vous êtes déjà une figure établie dans votre domaine (mode, sport, culture, etc.), vous n’avez pas toujours à y rester fidèle. De nombreux centres d’intérêt peuvent être combinés intelligemment pour gagner un nouveau public. En tant que blogueur de mode, par exemple, il est courant de voir des influenceurs combiner leur contenu avec le sport, le fitness ou la santé. En effet, vos followers peuvent être intéressés par la façon dont vous vous maintenez en forme et comment vous vous habillez pour votre entraînement. Cela peut non seulement apporter un peu de variété, mais aussi vous rendre intéressant pour d’autres marques publicitaires. Un autre exemple courant est celui des YouTubers, qui veulent donner un peu de fraîcheur à leur chaîne avec un nouveau type de contenu ou en créant carrément une nouvelle chaîne. Dans le secteur des jeux, c’est par ailleurs un classique de faire des livestreams sur Twitch ou YouTube.
  • Coopérer avec d’autres influenceurs : comme déjà mentionné, il est souvent judicieux de créer des partenariats avec des influenceurs d’importance afin que vous puissiez profiter mutuellement de vos bases d’abonnés. Cela vaut particulièrement pour les projets avec une marque : ainsi, si les abonnés passent rarement d’un influenceur à un autre, l’impact de la vidéo est quant à lui multiplié. Il est également intelligent de se présenter avec des influenceurs d’autres secteurs d’intérêt ou d’autres domaines connexes. Vous toucherez alors plus de personnes qui seraient autrement restés à l’écart de votre projet.

SEAN VS THE WORLD CUP ! Feat @unibet Which country will shine ?#betandbreakfast @haniazg

Ein Beitrag geteilt von Séan Garnier (@seanfreestyle) am

Étape 12 : explorez de nouvelles sources de revenus grâce au crowdfunding

De nombreux influenceurs gagnent de l’argent par le biais de liens d’affiliation, de publicité intégrée ou de contributions sponsorisées. Mais ce sont surtout les YouTubers qui utilisent également les possibilités qu’offre le crowdfunding, en particulier avec des plateformes basées sur des abonnements comme Patreon. Si vous publiez régulièrement du contenu, il est parfois conseillé de lancer une campagne de crowdfunding pour générer des revenus supplémentaires.

En retour à une participation, vous pouvez promettre des diffusions régulières ou, selon le montant de la contribution, certaines récompenses de nature virtuelle (par exemple, une mention dans une vidéo) ou matérielle (marchandises et produits sponsorisés dont vous n’avez plus besoin). Cependant, ne sous-estimez pas l’effort requis pour les campagnes de crowdfunding. Les attentes sont élevées, et vous devez interagir beaucoup plus intensément avec votre communauté.

Conseil

Vous pourrez en savoir plus sur le fonctionnement de cette forme de financement qu’est le Crowdfunding dans notre Digital Guide. Familiarisez-vous ensuite avec les plateformes de crowdfunding les plus courantes.

Étape 13 : restez fidèle à vous-même

Vous ne pouvez réussir à long terme que si vous restez sincère. Cependant, à mesure que votre influence augmente, vous serez facilement tenté de vous ouvrir sur de nouveaux domaines, en ajustant ou en élargissant votre contenu et les produits impliqués. Mais ne perdez jamais de vue ce qui est décisif pour vous et restez cohérent.

Par exemple, en tant qu’icône Instagram spécialisée dans les cosmétiques, ce n’est certainement pas une mauvaise idée de s’aventurer dans le secteur du divertissement, par exemple avec une chaîne YouTube. Cependant, aller trop loin peut avoir des contre-effets. Ne sautez pas sur toutes les opportunités. Si une étude a montré que les gamers étaient autant des filles que des garçons alors que les premières bénéficient de très peu de visibilité, ce n’est pas une raison pour vous emparer de ce sujet et pour vous inventer une vie sur les jeux vidéo. Ne forcez jamais sur des contenus qui ne vous intéressent pas personnellement !

Les influenceurs français les plus populaires sur Instagram

Les influenceurs français les plus performants ont beaucoup en commun. Tout d’abord, il s’agit de jeunes gens qui font toujours très attention à leur apparence. Ensuite, ils se présentent tous comme des individus issus de « la société », et certains partagent leur succès et leur style de vie avec leurs fans dans les moindres détails. Enfin, ils combinent plusieurs plateformes avec vidéos YouTube, profils Instagram mais aussi comptes Twitter et Facebook, où ils interagissent avec d’autres influenceurs et fans.

Un coup d’œil permet de voir que le flux de leurs contenus est généralement d’une bonne constance car ces personnes travaillent à plein temps en tant qu’influenceurs. Beaucoup ont arrêté leurs études et se sont consacrés pleinement à cette activité qui prenait de l’élan.

Les images d’Instagram sont généralement mises en scène jusque dans les moindres détails et sont le produit final de nombreuses tentatives. Certaines vidéos YouTube peuvent être coupées à un moment fatidique pour pousser au Clickbaiting. Sous une image d’innocence et de naturelle, toute communication est généralement pensée avec précision. Le succès de l’automarketing est aussi le résultat d’un grand travail cohérent.

Ceci étant dit, la plupart de ces influenceurs ont su rester simples, et leurs millions d’abonnés en demandent toujours plus. La critique courante à l’égard de ces « stars numériques » est qu’ils chercheraient trop à se présenter comme des modèles, en particulier pour leurs jeunes fans. Mais ce phénomène n’est pas vraiment nouveau ; il n’a fait que passer du cinéma et de la télévision aux réseaux numériques. Ce que les stars d’Hollywood faisaient hier, ce sont aujourd’hui les YouTubers et instagrameurs qui le font. Et leur succès peut être directement mesuré par des chiffres.

On remarque que les influenceurs les plus importants de France coopèrent tous plus ou moins entre eux. Ainsi, cela ressemble à un petit cercle où tout le monde se connaît, ce qui reste tout de même toujours en accord avec l’idée que les instagrameurs sont des gens accessibles et disponibles.

Remarque

Le video City est un salon des youtubeurs, auquel de nombreux influenceurs participent. Cyprien, Norman, EnjoyPhoenix, Natoo et bien d’autres étaient par exemple présents aux dernières sessions.

Photo par @quentincaffier

Une publication partagée par Cyprien (@6pri1) le

Avec 5,1 millions d’abonnés, Cyprien est un influenceur sans pareil qui a su conquérir le cœur des jeunes. Il commence avec des vidéos sur Dailymotion, en tournant en dérision des situations de la vie quotidienne. Il était alors surnommé Monsieur Dream.

De son vrai nom Cyprien Iov, il a enchaîné de nombreux projets et activités : vidéos, podcasts, écriture de scénarios, animation d’émissions ; il ne s’interdit rien et accroît toujours plus sa notoriété. Que ce soit en travaillant pour 20minutes.fr, NRJ12 ou autres, il parvient à garder une simplicité qui va lui permettre de fidéliser un public. Ses fans ne le lâchent plus et attendent avec toujours plus d’impatience de ses nouvelles.

Sa notoriété s’envole notamment lors du bad buzz avec le rappeur Cortex. En ping-pong, ils s’insultent par l’intermédiaire de vidéos. Le nombre de vue ne finit pas d’augmenter. Ceux qui ne connaissaient pas Cortex le découvrent alors, et inversement, à tel point que certains internautes se demandent si tout cela n’est pas une mise en scène. Si le bad buzz permet de faire connaître quelques personnes qui ont un talent pour retourner les situations à leur avantage, il faut tout de même éviter de jouer avec le feu.

Une question se pose toutefois sur l’influenceur, comme d’ailleurs sur tous les autres : quel est son rapport avec les marques, et notamment de quoi relève exactement ses accords passés avec la régie publicitaire Mixicom (Webedia). En 2014, L’Express sort un article qui épingle la star du Net. Le journal pointe une série de vidéos qui pourraient avoir un caractère publicitaire mais qui ne seraient pourtant pas clairement identifiables comme telles. La question est entre autres de savoir si Cyprien a reçu une rémunération pour les tourner. Un bon exemple est la vidéo réalisée sur les Sims 4 : Les Sims vs la vie.

Norman fait des vidéos

Aujourd’hui ami de Cyprien, Norman a un parcours relativement similaire. L’arrageois aujourd’hui de 30 ans débute aussi sur Dailymotion en postant des vidéos humoristiques ; il s’amuse alors avec Hugo Dessioux, qui est devenu également un influenceur français majeur du Web (plus connu sous le nom « Hugo tout seul »). Norman crée un véritable petit phénomène avec sa chaîne « Norman fait des vidéos ». Les vues se multiplient, du jamais-vu en France : avec plus de 10 millions d’abonnés, sa chaîne YouTube bat des records. En bref, Cyprien et Norman font comprendre que la nouvelle génération passe par Internet et se débrouille avec ses propres moyens.

Trouvez une légende à cette photo...

Ein Beitrag geteilt von NORMAN (@normanthavaud) am

Enjoy Phoenix

De son vrai nom Marie Lopez, celle qui s’est fait connaître sous le nom d’EnjoyPhoenix a trouvé son domaine d’expertise : la mode et la beauté. Mais cette instagrameuse ne s’est pas limitée à ces deux champs, élargissant ainsi toujours plus son influence. C’est avec une grande cohérence qu’elle ouvre une chaîne de cuisine en 2015 : Enjoy Cooking.

Forte de ses 4,3 millions d’abonnés sur Instagram, elle est invitée à participer à différentes émissions télévisée, de Danse avec les stars sur TF1 au Meilleur pâtissier spéciale célébrité sur M6. Elle devient également présentatrice sur Disney Channel et publie plusieurs livres, à savoir #EnjoyMarie, carnet de route et dernièrement un livre de cuisine.

Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille pour cette influenceuse. Suite à ses tutoriels beauté, elle doit faire face à des critiques de professionnels de la santé qui dénoncent une mauvaise utilisation de certains produits naturels, notamment de la cannelle qui est susceptible d’irriter la peau. Les followers, qui peuvent avoir une confiance aveugle en leurs modèles (surtout les plus jeunes), pardonnent toutefois difficilement ce genre d’impair. Par ailleurs, la question de l’authenticité est une nouvelle fois une problématique à ne pas prendre à la légère : Marie Lopez, qui avait perdu une petite partie de sa communauté, fait son mea culpa dans une vidéo en admettant qu’elle a changé pour pouvoir suivre les évolutions de YouTube.

Squeezie

Lucas Hauchard, alias Squeezie, est un fan de jeux vidéo. C’est dans ce domaine, et particulièrement avec le jeu Dofus, qu’il fait ses débuts. Le principe est simple : tester des jeux vidéo. Avec Cyprien, il engage de nombreux projets comme Bigorneaux et coquillages, LeStream.fr ou encore CyprienGaming. Tout comme son acolyte, il s’est engagé avec Mixicom, reposant une nouvelle fois la question tabou : comment est-il rémunéré et quels sont les montants qu’il perçoit ?

Par ailleurs, un influenceur se caractérise par le fait qu’il sait rebondir. Après la diffusion de l’une de ses vidéos où il en commente d’autres, Squeezie reçoit une lettre d’une association témoignant pour une mère profondément choquée que sa fille victime de harcèlement apparaisse dans la vidéo. Squeezie a fait le choix de s’excuser et est même allé plus loin en s’engageant contre le cyber-harcèlement. Attention toutefois si vous vous trouvez dans une situation aussi sensible : il faut agir avec habileté et encore une fois, s’il n’y a pas une part de vérité dans ce que vous dites et entreprenez, cela ne marchera pas. Vos fans pourraient y voir de l’opportunisme et une façon mal venue de redorer votre image.

Une publication partagée par @ xsqueezie le

Natoo

Cette ancienne policière a fait sensation grâce à son humour. Nathalie Odzierejko de son vrai nom, s’amuse en faisant des vidéos décalées. On note notamment la parution du magazine Icônne, reprenant avec satire des thèmes de la presse féminine.

C’est un pari risqué qu’a fait Natoo lorsqu’elle décide de se consacrer à ses vidéos à temps plein et de quitter la police. En effet, si aujourd’hui on sait que l’opération peut être très rentable, cela était moins évident il y a à peine 10 ans.

Cette youtubeuse a su proposer des contenus très variés et se renouveler, navigant entre vidéos humoristiques, clips musicaux, doublages de films, écriture d’un dessin animé, bande dessinée... Elle a également créé sa propre marque de bijoux.

Mister V

Mister V s’est fait connaître par son humour avec des vidéos sur différents thèmes tels que la dance, les boîtes de nuit, trouver un job etc. Mais le youtubeur s’est également diversifié. Aujourd’hui, il compte de belles réussites, comme avec l’album de rap « Double V » devenu disque de platines (100 000 albums vendus). Il fait également des apparitions dans différents films français, comme Pattaya, Camping 3, ou encore « Place publique » de Agnès Jaoui. Ce dernier film marque un tournant : le youtubeur reprend son vrai nom, Yvick Letexier.

Le youtubeur devenu rappeur et comédien s’est également engagé pour une cause, celle des Rohingyas. Avec la Love Army initiée par un autre influenceur du nom de Jérôme Jarre, il s’est rendu au Bangladesh. Le collectif a récolté près de deux millions d’euros et a financé des projets de construction d’écoles et d’hôpitaux.

Brothahood @lucas_ssg

Une publication partagée par Mister V (@yvick) le