Cet article vous a plu?
1
Cet article vous a plu?
1

Faire bon usage des images gratuites sur Internet

Un site Internet se doit de contenir des images. Celles-ci sont, avec un bon design Web, autant d‘éléments visuels qui attirent l’attention que de moyens de rendre un site internet attrayant. Sans illustration, ce dernier paraîtra démodé et peu attractif. Mais que peut-on faire lorsqu’on ne dispose ni d’images, ni de moyens financiers suffisants pour l’achat de photos professionnelles ? Le Web regorge des photos gratuites et autres vecteurs gratuit. Mais comment reconnaître lesquelles sont utilisables ? La licence joue, dans ce cas, un rôle primordial.

Les photos libres de droit et droit d’auteur

Pour ne pas enfreindre la loi, vous pouvez recourir à maintes banques d’images (ou photothèques) soumises à des licences. En règle générale, ces photos sont protégées et des frais d’acquisition sont nécessaires. Les prix sont très variés et dépendent de nombreux facteurs (le média utilisé, le pays d’utilisation, la durée…). Par ailleurs, de plus en plus de banques d’images et autres plateformes, telles que les blogs photos, proposent désormais ce qu’on appelle des photos libres de droit. Cependant, cette notion se réfère à la liberté d’utilisation pendant un temps donné et est la traduction adaptée de l’anglais royalty free. En réalité, la dénomination réelle est licence de libre diffusion

Les images libres de droits sont utilisables sur tous les médias possibles et aussi longtemps que voulu. Celles-ci sont soumises à bien moins de réglementations que les images sous licence. Il faut néanmoins faire attention car plusieurs types de licences existent et les droits d’utilisation y sont différents.

Les différentes licences

De nombreuses banques d’images proposent des photos et des images gratuites. Cependant, la gratuité implique également de respecter certains droits et devoirs car chaque image est protégée par une licence qui régit ses droits d’utilisation. De ce fait, il est conseillé dans ce cas de figure de bien s’informer sur la licence à laquelle votre photo est soumise afin de ne pas se tromper quant à ses droits d’utilisation.

L’organisation à but non lucratif Creative Commons (CC) propose quelques contrats de licence standard dont les conditions d’utilisation sont relativement peu restrictives. Les œuvres dont l’utilisation est régulée par les licences de Creative Common sont toutes gratuites. Les auteurs renoncent à une certaine partie de leurs droits en publiant leurs photos sous cette licence CC. L’avantage premier pour ces auteurs est avant tout lié au fait que de nombreux utilisateurs auront recours à ces œuvres. En effet, ces derniers ne sont pas dans l’obligation de demander l’autorisation d’utiliser le matériel libre de droit, ce qui représente une grande différence avec les copyrights classiques. Cependant, certaines licences de Creative Commons permettent la retouche et la modification d’une image.

  • CC0 (tous droits réservés)
    La licence CC0 est la licence CC la moins contraignante et dont le but est de placer une œuvre au plus près du domaine public. L’auteur renonce en ce sens à ses droits. Ceci implique qu’une œuvre est utilisable de manière illimitée et qu’elle peut être modifiée également à des fins commerciales. Il n’est pas non plus obligatoire de citer le nom de l’auteur. 
  • CC BY (attribution)
    La licence CC BY est également illimitée tant à des fins commerciales que lucratives. La seule différence avec la précédente est que le nom de l’auteur doit être cité.
  • CC BY-SA (attribution - partage dans les mêmes conditions)
    Cette licence autorise aussi la diffusion et l’adaptation d’une œuvre tant à des fins commerciale que lucratives. Hormis la citation du nom de l’auteur, la réglementation exige qu’une rediffusion de l’œuvre se fasse sous les même conditions, c’est-à-dire avec la même licence même si l’œuvre a été adaptée et donc diffère de l’originale.
  • CC BY-ND (attribution - pas de modification)
    La seule différence avec la licence CC BY est que l’œuvre ne peut pas être modifiée.
  • CC BY-NC (attribution - pas d’utilisation commerciale - pas de modification
    Il s’agit ici des mêmes conditions que pour la licence CC BY mais l’œuvre ne peut être utilisée à des fins commerciales.
  • CC BY-NC-SA (attribution - pas d’utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions)
    Le nom de l’auteur doit obligatoirement être cité. L’utilisation commerciale est interdite et doit toujours être publiée sous cette même licence. Enfin, l’utilisation ainsi que son adaptation est libre.
  • CC BY-NC-ND (attribution - pas d’utilisation commerciale - pas de modification
    Cette licence est la plus restrictive de toutes : le nom de l’auteur doit être cité, il est interdit d’utiliser l’œuvre à des fins commerciales et de la modifier.

Vous trouverez plus d’informations sur la plage officielle de Creative Commons.

La licence CC0

Les images sous licence CC0 sont souvent utilisées par les sites Internet du fait de leur complète liberté d’utilisation. Pourtant, il faut garder en tête qu’une telle image est utilisable par tous et qu’elle garantit en rien un droit d’exclusivité. Si vous ne voulez pas que votre image soit visible sur plusieurs sites étrangers, il vous faudra avoir recours à des variantes de licences payantes.

La licence CC0 ne vous oblige en aucun cas de prévenir l’auteur de l’utilisation de son image. Pourtant, ce sont ces photographes anonymes qui nous permettent d’illustrer nos sites Internet sans frais et un simple remerciement est toujours le bienvenu.

S’informer avant d’utiliser une licence

Les licences de Creative Commons sont de loin les plus utilisées. Internet regorge de plus en plus de banques d’images proposant des photos gratuites et libres de droit. Notre article vous donnera un aperçu des photothèques les plus populaires.

Le principal est de veiller aux droits d’utilisation d’une image et de veiller scrupuleusement à les respecter. Tout non-respect de la loi est passible de poursuites judiciaires. Cela vaut sur Internet mais aussi sur n’importe quel autre support.

Images