Cet article vous a plu?
0
Cet article vous a plu?
0

Créer son application, partie 6.1 : optimiser son classement Google Play

Dans l’App-Store d’Apple ou dans le Google Play Store, le classement d’une application a une influence considérable sur son succès. En effet, les applications qui obtiennent les meilleures places sont largement plus téléchargées que celles qui se trouvent en fin de liste des résultats. Le référencement naturel pour les apps iOS comme Android n’est donc pas à prendre à la légère. Mais bonne nouvelle : il est possible d’influencer son classement. La sixième partie de notre suite d’articles sur le développement et la commercialisation de son application s’intéresse donc à ce sujet.

Nos articles sur la création de sa propre application ont traité dans un premier temps de la planification de son application, du design et des logiciels permettant de la développer et tester. Les articles 5.1 et 5.2 étaient quant à eux basés sur la publication d’une application Android dans le Google Play Store et d’une application iOS dans l’App Store de Apple.

Ce chapitre termine notre série d’article en vous expliquant comment vous pouvez augmenter la visibilité de votre application dans les App Store officiels grâce à l’ASO (abréviation d’App Store Optimization soit le référencement naturel pour applications). Nous l’avons de nouveau divisé en deux parties : la première (6.1), nous traiterons de l’optimisation du classement de vos applications Android tandis que la seconde (6.2) s’attache à l’optimisation de vos applications iOS. Les paragraphes suivants vous en diront plus sur l’ASO puis feront le tour des statistiques intéressantes sur ce sujet.

Qu’est-ce que l’App Store Optimisation (ASO)? Définition

Les utilisateurs trouvent la plupart des nouvelles applications grâce à la fonction de recherche de l’app store. C’est ici que l’app store optimization entre en jeu : l’ASO a pour but de placer une application native aussi haut que possible dans les résultats de recherche. En effet, il est communément admis qu’un meilleur placement doit pouvoir mener à une augmentation des téléchargements.

Mais comment en est-on venu à la conclusion qu’un meilleur classement contribue au plus grand succès d’une application ? Tout d’abord, il est clair que le classement d’une application a un impact sur la perception que les utilisateurs se font de cette dernière. Les mobinautes partent souvent du principe que ce sont les applications situées en tête de liste qui représentent les meilleurs programmes. L’impact est d’autant plus important sur les utilisateurs indécis, qui ouvrent l’app store de Google sans avoir de nom d’application à l’esprit mais qui recherche une fonction ou un service précis : les premières applications affichées dans l’App-Store sont alors nettement plus souvent téléchargées que celles qui suivent.

Différentes méthodes peuvent propulser une app vers le haut de la liste. Les méthodes ASO à disposition sont comparables à plusieurs égards aux stratégies SEO, c’est-à-dire au Search Engine Opimization. Pour les applications comme pour les sites Web, il existe deux domaines d’application pour influencer votre référencement :

  • On-site (similaire à l’on-page en SEO) : dans l’optimisation on-site, on compte les méthodes qui sont appliquées sur la page de présentation de votre application sur l’App store. Cela englobe la dénomination de l’application, sa description, la visualisation de son contenu mais aussi l’icône de l’app et les captures d’écran. Tous ces facteurs vont avoir un impact sur le classement de l’app. Les critères on-site peuvent être travaillés de manière active.
  • Off-site (comparable à l’off-page pour le SEO) : dans l’optimisation off-site, on compte tous les facteurs d’influence qui ne relèvent pas de l’édition et de la gestion de la page de présentation directement par vos soins. Il s’agit notamment du nombre de téléchargements, de l’évaluation de l’application ou encore des avis des utilisateurs. Contrairement à l’on-site, il n’est pas possible d’avoir la main directe sur les éléments off-site mais plutôt de les influencer. Cela résulte indirectement de facteurs variés (comme la qualité, l’usabilité ou l’intuitivité de l’app). Ces facteurs sont déterminants pour influencer le nombre de téléchargements de l’app et son évaluation.

L’influence des facteurs on-site et off-site sur le classement d’une application est difficilement mesurable. Aucune information officielle de la part de Google ou Apple (les app store de ces deux géants étant de loin les plus importantes) n’est disponible sur les critères de référencement. Toutefois, de nombreux experts en marketing digital se sont attelés à la question et ont fait ressortir quelques mécanismes. Il a ainsi été assez largement admis que les critères suivants ont une influence sur le classement d’une application (qu’il s’agisse du classement pour Android ou iOS) :

  • Critères on-site pour le classement des app
    • Utilisation des mots-clés (Keywords pour la description du contenu de l’app) dans le nom de l’application et sur la page de détail de l’application dans l’App-Store
    • Utilisation d’une icône d’application
    • Téléchargement de captures d’écran pour illustrer le contenu de l’application
    • Téléchargement d’une vidéo pour illustrer le contenu de l’application
    • Statistiques d’usage de l’application
  • Critères off-site pour le classement des app
    • Nombre de téléchargements
    • Nombre d’installations
    • Nombre de désinstallations
    • Nombre d’évaluations
    • Moyenne de toutes les évaluations de l’app
    • Evolution du nombre de téléchargements
    • Evolution des évaluations de l’application
Conseil

Bien sûr, il est possible de travailler aussi activement sur les caractéristiques off-site (par exemple, en écrivant soi-même un avis ou en demandant à une connaissance de le faire). Toutefois, de telles pratiques sont considérées comme douteuses et donc il est déconseillé de les utiliser. On appelle ces méthodes le « SAO Black hat » (en référence à l’expression « SEO Black hat ») en marketing digital). Et si vous vous faites prendre par Google ou Apple, il ne vous étonnera pas de devoir en subir des conséquences drastiques (comme l’expulsion de la plateforme App-Store ou le blocage du compte Développeur).

Quelles caractéristiques ASO et quelle influence ?

Le recensement de la liste ci-dessus n’est pas forcément d’une grande aide pour votre app store. Outre le nombre de téléchargements et les évaluations utilisateurs de l’application dans l’app store, nous disposons de peu d’informations concernant le fonctionnement du référencement. Ni Apple, ni Google n’ont donné à ce jour de statistiques réelles sur les pages de présentation de l’app.

Néanmoins, des fournisseurs externes peuvent procurer des outils ASO utiles. On compte parmi les outils payants pour l’App Store Optimization SensorToyer ou AppRadar. Il existe également des outils gratuits (par exemple le programme analytics d’App Annie) qui néanmoins n’ont pas le niveau de la concurrence payante. A noter : ces outils n’ont de toute façon pas accès aux données et valeurs réelles des app-store. Les programmes d’aide ASO utilisent des valeurs relevées en externe pour par exemple évaluer le volume de recherche sur un mot-clé. Il faut donc considérer les chiffres avec prudence. Néanmoins, un bon outil ASO reste une aide précieuse pour améliorer le classement de son application ; les outils énoncés permettent en effet de comprendre toujours un peu mieux les valeurs off-site énoncées ci-dessus. L’impact de tel ou tel critère sur votre classement dans l’app store dépend toutefois de la plateforme utilisée. Ainsi, les études et analyses ont montré que certains facteurs on-site et off-site dans le Google Play Store ont une influence différente que sur l’app-store de Apple.

Améliorer le classement de son app dans Play Store

Google n’a jamais publié ses critères de classement pour son Play Store. L’ASO a par conséquent fixé des conditions générales de la même manière que pour le référencement naturel sur Google. En effet, même en ce qui concerne les critères d’optimisation pour le moteur de recherche Google, il n’existe que peu de déclarations officielles de la part de l’entreprise de la Silicone Valley. De nombreuses informations sur les classements proviennent en réalité de personnes externes, qui ont analysé l’algorithme de recherche dans le cadre de leurs propres recherches.

Il en va de même avec l’ASO du Google Play Store. Même si on ne peut l’assurer à 100%, les experts s’entendent dans leur ensemble sur la manière dont les facteurs on-site et off-site fonctionnent sur le ranking Google Play d’une application Android. Nous vous présentons ci-dessous les points clés pour un meilleur classement dans Google Play Store.

Mots-clés

Les mots-clés sont aussi importants pour l’ASO que pour le SEO. En revanche, vous ne disposez pour les applications que d’une page pour mettre en valeur vos mots-clés : la page de présentation de votre app sur Google Play. Optimisez par conséquent vos mots-clés dans les champs suivants :

  • Mot-clé dans le nom de l’app : si votre mot-clé principal apparaît dans le titre de l’app, vous multipliez incontestablement vos chances d’avoir un bon ranking sur Play Store. Si vous proposez une application de jeux, vous pouvez nommer le genre ou thème du jeu grâce à un mot-clé (par exemple « Puzzle » ou « Football »). Vous pouvez également héberger de nombreux mots sous le nom de l’application. Faites attention tout de même à ce que le titre ne soit pas trop long (nous conseillons entre 20 et 25 signes), car autrement, il risque d’être rapidement coupé sur les portables aux petits écrans. Important pour votre stratégie de Brand management : une application peut apparaître sous son nom de marque, car cela peut parfois apporter du sens. Ceci est primordial pour les entreprises connues. Mais pour la plupart des applications pour lesquelles aucune publicité n’a été faite au préalable, le nom de marque ne parle pas aux utilisateurs de l’App Store. Par conséquent, suivant la situation, il peut être judicieux de nommer votre application selon le contenu, une fonction ou le nom réel de la marque. Bien sûr, il peut être possible de combiner les deux. Les noms d’applications sont souvent formés de la manière suivante : Nom de l’appSlogan/Informations sur l’app (avec mots-clés pertinents)
  • Mots-clés dans la description de l’application : le champ texte vous permet de disposer du plus grand espace pour placer vos mots-clés. Dans le Play Store, deux champs se présentent à vous pour la description de votre produit ; il est alors important d’optimiser vos mots-clés et les formules alternatives. Dans le premier encadré, il est nécessaire de décrire de manière brève les informations les plus importantes de votre application et ceci sans avoir besoin de faire défiler sa souris. Cela permet d’être sûr que vos utilisateurs voient d’un seul coup d’œil les informations essentielles pour comprendre votre application. Ensuite, vous pourrez détailler davantage votre offre. Pour les deux textes, faites dans tous les cas bien attention à respecter les directives instaurées par Google.

Pour vérifier si les mots-clés que vous avez choisis correspondent à un volume de recherche conséquent, vous pouvez utiliser la fonction auto-suggest de Google Play. En entrant les lettres de votre mot-clé une à une, vous verrez apparaître automatiquement différentes propositions. Les termes qui apparaissent sont alors ceux qui sont les plus souvent recherchés. L’auto-suggest est également un bon indicateur pour savoir quels groupes de mots associés ont un fort volume de recherche. Autrement, les outils ASO disposent aussi de fonctions très pratiques qui peuvent bien vous aider dans la recherche de mots-clés.

Visualisation, présentation et catégorisation de l’app

Sans images pertinentes pour rendre compte de votre interface d’application et sans illustrations, votre page Play Store va sembler triste. Afin de parler à l’utilisateur et attirer sa curiosité, une présentation agréable à lire et regarder est importante. Ainsi, insérer des captures d’écran et si possible une courte vidéo fera toujours bon effet. De plus, faites attention à attribuer à votre application une catégorie appropriée. S’il est difficile de dire clairement quel est l’impact d’une bonne présentation et d’une catégorisation intelligente sur le classement Play Store, cela contribuera dans tous les cas à véhiculer une image professionnelle et attractive. Au final, cela devrait mener plus d’utilisateurs à télécharger votre application.

  • Images, vidéo et icône : le principe est simple, plus vous téléchargez d’éléments visuels de qualité et plus votre page d’application sera bien perçue par les utilisateurs du store. Sur Google Play, il est obligatoire d’illustrer votre app de quelques photos (au moins quatre captures d’écran, une illustration de présentation et une icône d’app). De plus, des représentations du contenu de l’application (qui permettent de visualiser les fonctions principales de l’application) ou des graphiques informatifs pourront aider les visiteurs de votre page à avoir une idée précise de ce qu’ils obtiendront en optant pour votre application. L’icône de l’app occupe un rôle spécifique : elle n’est pas uniquement visible dans les résultats de recherche sur le Play Store mais va servir également de bouton de démarrage de l’application pour l’appareil de l’utilisateur. L’icône doit donc pouvoir être facilement reconnaissable et agréable à regarder, même en petit format. Le design et les couleurs de ce logo devront notamment correspondre à l’univers visuel général de votre l’application.
  • Choisir la bonne catégorie d’application : en configurant votre application dans Google Play Store, il est nécessaire d’indiquer une catégorie sous laquelle votre application sera listée. Outre le type d’app de base (vous n’aurez le choix ici qu’entre « applications » et « jeux »), vous pouvez choisir sous « Catégorie » le thème approprié pour classer votre application parmi une large palette de choix. Si vous octroyez une catégorie non appropriée pour votre application, cela pourra sembler étrange à l’utilisateur et le faire fuir. De plus, une application jeux qui ne serait pas catégoriser correctement risque de ne pas être trouvée par les utilisateurs potentiellement intéressés. Ces derniers se dirigent en effet naturellement vers la catégorie Jeu. Vous vous privez ainsi dès le départ d’un grand nombre d’utilisateurs potentiels.

Générer des backlinks vers la page de présentation de votre application sur l’app-store

Les liens externes vers votre page jouent dans Google App Store un rôle aussi important que ceux pour le classement sur le moteur de recherche de Google. Contrairement à l’App Store d’Apple, le Google Play Store accorde bien plus de valeur à ce que l’on appelle les backlinks pour le référencement. Ce n’est toutefois pas particulièrement surprenant si l’on prend en compte que l’indexation de sites Web est une activité centrale de la stratégie commerciale du géant américain. En effet, le nombre et la qualité des liens entrants d’un site sont utilisés comme facteur de classement pour l’indexation du site en question : le nombre de liens entrants influence donc considérablement sa position dans les résultats de recherche.

Pour les applications populaires, les backlinks vers la page d’application se créent plus ou moins naturellement : une application bien établie va en effet être rapidement relayée par les sites Web, blogs ou forums ce qui témoigne de sa valeur ajoutée. Si Google note de nombreux backlinks pour la page de présentation d’une application, il considèrera alors que l’application a déjà conquis le cœur de nombreux utilisateurs. Par conséquent, le classement de l’application sur Google Play Store va aussi augmenter. Il est toutefois difficile d’agir directement sur ces facteurs de classement (tout du moins si l’on s’en tient aux méthodes autorisées et non au ASO black hat). Pour générer au plus vite des liens et ce de manière plus ou moins active, la méthode la plus courante est donc de construire des partenariats avec des sites Web, qui vont alors établir des liens depuis leurs pages vers l’application dans le Play Store.

Obtenez un meilleur classement pour votre app Android grâce à l’ASO

Les pratiques ASO énoncées ci-dessus sont opportunes pour toute application Android et doivent permettre d’améliorer clairement votre classement sur le Google Play Store. Une application bien placée sur Play Store va se trouver plus facilement que les autres et sembler aux utilisateurs également comme étant plus convoitée. Ceci contribue à faire augmenter le nombre de téléchargements de l’application Android.

Pour y arriver au plus vite, il est important de travailler sur votre optimisation on-site, c’est-à-dire d’améliorer les informations qui apparaissent directement sur votre page de présentation Google Play Store. Il est judicieux d’incorporer les mots-clés stratégiques à votre application ainsi que des captures d’écran et une icône parlante pour faire évoluer positivement votre positionnement. Quel que soit le contenu de votre application, les facteurs on-site vont donc permettre de considérablement modifier votre classement.

En revanche, les critères off-site (critères sur lesquels vous pouvez difficile agir directement) sont bien plus liés au contenu et aux fonctionnalités de votre application. Les facteurs clés sont par exemple le nombre de téléchargements, les installations, les désinstallations et les évaluations. Le marketing joue tout de même ici un grand rôle. Une bonne commercialisation va en effet contribuer à faire connaître votre application et permettre de comptabiliser un plus grand nombre de téléchargements. Enfin, c’est la qualité de votre application qui va permettre de définir si l’utilisateur est satisfait ou non de son produit. Si l’application n’a pas réussi à convaincre, elle sera mal évaluée puis désinstallée. Les chiffres négatifs correspondants mènent à déclasser une application. C’est pourquoi, il ne faut pas négliger le contenu de son application ; autrement, votre commercialisation n’aura pas les effets escomptés sur le référencement.

Bilan : si l’ASO est nécessaire pour votre marketing, cela ne fait pas tout

Les critères on-site et off-site contribuent indéniablement à ce que votre application ait un bon ranking Google et ne doivent par conséquent pas être sous-estimés. Toutefois, vous ne pouvez pas compter uniquement sur ces optimisations pour votre référencement naturel. L’ASO est certes une méthode éprouvée pour atteindre plus largement sa cible mais il est également primordial de promouvoir votre application Android en dehors de Google Play Store. Nous vous conseillons en effet de déployer une stratégie marketing externe ; suivant votre type d’application, vous pourrez mettre en place des publicités, campagnes marketing, partenariats ou autres stratégies.

Enfin, de manière plus générale, c’est un ensemble de facteurs qui va influencer le succès de votre application. La qualité, le contenu, l’intuitivité et la stabilité de l’application sont aussi importants que toutes les mesures marketing que vous décidez d’adopter. Ceci vaut pour les applications Android comme pour les applications iOS. Toutefois, les stratégies ASO diffèrent légèrement des applications Android aux applications iOS d’Apple. C’est pourquoi, nous avons consacré notre toute dernière partie concernant le développement d’une application mobile native à l’optimisation de votre ranking sur l’App-Store d’Apple.

Groupes Cibles Tutoriels Numérisation Applications Commerce Mobile