Cet article vous a plu?
0
Cet article vous a plu?
0

Acheter un site Internet clé en main : ce qu’il faut savoir

L’achat d’un site Internet clé en main sous-entend que le site est déjà prêt à être utilisé et possède déjà un certain nombre de  fonctionnalités : domaine, design, contenu, trafic, classement. En acquérant un tel site Web, vous en en assumez la charge, le contrat d’hébergement compris même si vous avez la possibilité de conserver ou de changer de fournisseur. Dans la majorité des cas, opter pour un tel système en tant qu’administrateur ne veut pas dire que vous allez immédiatement générer des bénéfices ou que vous n’avez plus aucune charge de travail. Attendez-vous à devoir adapter ce nouveau projet Web à votre stratégie et à vos attentes. Vous devrez, le cas échéant, réaliser quelques changements.

Acheter un site Internet clé en main : avantages et inconvénients

Acheter un site Internet est un bon moyen pour mettre en place son projet en ligne. Qu’il s’agisse d’une vitrine d’entreprise, d’une boutique en ligne ou d’un blog, l’avantage est qu’une importante partie du travail a déjà été réalisée. Vous pouvez ainsi économiser un temps considérable ainsi qu’une énergie précieuse et vous concentrer sur la mise en place de votre projet Web. Par ailleurs, la clientèle du site est déjà ciblée et les prospects sont déjà présents. Par ailleurs, un site Internet déjà créé peut vous permettre de gagner de l’argent plus rapidement ainsi que de mieux vous lancer dans le développement du projet avec vos idées et vos concepts personnels. Enfin, l’achat d’un site Internet existant est un investissement permettant non seulement de gagner du temps et de l’argent mais aussi d’alléger votre charge de travail (tant que le site Internet acquis est bien structuré).

Pourtant, acheter un site Internet n’est pas toujours à conseiller dans le sens où l’acquéreur doit posséder un certain capital de départ qui, en règle général, est bien plus conséquent que pour un nouveau projet. Il faut prévoir du temps mais aussi un budget supplémentaire qui servira à l’adaptation de la page Internet. Un tout nouveau design par exemple exigera un fort investissement. Aussi, si vous changez la présentation du tout au tout, vous risquez de perdre un public fidèle au site, ce qui peut avoir un effet négatif sur le référencement du site sur Google.

En général, il faut également garder en mémoire qu’acheter un site Internet implique une certaine adaptation. Ce qui n’est pas le cas pour un projet Web personnel, où vous être libre d’appliquer vos idées et concepts. 

Par ailleurs, il faut être au fait des questions de droit d’auteur en ce qui concerne les photos, les textes et tous les commentaires publiés sur le site avant votre acquisition. Ne vous lancez pas aveuglément, au risque de le regretter plus tard. Avant d’acheter un site Web, il vous faut vérifier sa valeur ou la faire vérifier par un tiers. Cependant, même après une analyse poussée de tous les facteurs potentiels de réussite, le risque zéro n’existe pas.

Les critères de valeur pour les sites Internet

Un site Internet peut avoir un bon design mais être mal référencé. L’achat d’un site existant exige la vérification de quelques variables et critères de performance :

  • Valeur du domaine : Le nom de domaine est-il adapté à votre projet ? Quel est sa valeur sur le marché ? Il est possible de faire estimer la valeur d’un nom de domaine sur des portails Internet tels que sedo.com ou evaluationdedomaine.com.
  • Performance : le trafic actuel (nombre de visiteurs sur le site), le positionnement sur les moteurs de recherche, les liens retours… Ces éléments peuvent être analysés par les outils suivants : similarweb.com, alexa.com ou sistrix.fr.
  • Design et mise en page : est-ce que la mise en page et le design du site Internet vous convient ? Est-ce que le design du site s’adapte à toutes les tailles d’écran ? Est-il responsive (adaptable à différents supports) ?
  •  Aspects techniques : avec quel langage script et quelles bases de données le site Internet fonctionne-t-il ?  Est-ce qu’il se charge rapidement ? Vous avez besoin de ces informations pour évaluer l’investissement à venir pour le développement du site. Il existe des outils pour déterminer les causes d’un chargement trop lent tels que PageSpeed Insights.
  • Contenu : regardez les textes et les photos du site Internet convoité. Il se peut que ces contenus présentent des restrictions quant aux droits d’auteur. En cas de doute, les textes ou les images concernés doivent être à nouveau produits ou achetés.
  • Gains financiers : quels sont le chiffre d’affaires ainsi que les bénéfices engendrés par le site ? Généralement, seul le propriétaire pourra vous divulguer cette information. Vous pourrez éventuellement obtenir au préalable une estimation en évaluant le trafic et d’autres indicateurs de performance

Combien coûte un site Internet existant ?

Il existe plusieurs manières d’acheter un site Internet. La première est de regarder sur les plateformes en ligne de ventes aux enchères. Ces sites sont facilement repérables sur les moteurs de recherche. On y trouve des sites internet complets mais aussi une partie où l’on peut acheter des noms de domaine, c’est-à-dire ne proposant qu’une adresse Internet.  Il faut parfois s’en méfier lorsque l’on veut acheter un site Internet déjà existant. La deuxième manière est de contacter directement le propriétaire de la page pour exprimer votre intérêt. Vous trouverez son contact dans les mentions légales. Si celles-ci ne sont pas affichées, il se peut que le site ne soit pas digne de confiance.

Les plateformes de vente aux enchères présentent l’avantage de donner un bon aperçu de la hauteur de l’investissement à venir lorsque l’on veut acheter un site Web clé en main. Le prix varie en fonction du type (site vitrine, boutique en ligne, réseau social) mais aussi de leur maturité technique et leur performance (trafic, classement, design). La fourchette de prix varie allant de quelques centaines à plusieurs dizaine de milliers d’euros. Dans la majorité des cas, les acquéreurs veulent acheter un site pour le gérer ou encore pour continuer à le développer. Pour cette raison, il faut prendre en compte les autres dépenses supplémentaires éventuelles telles que l’hébergement du domaine, l’email ainsi les autres fonctionnalités.

Création d'entreprise