Cet article vous a plu?
2
Cet article vous a plu?
2

Réussir son blog - Partie I : créer son propre blog

Le fait d’avoir son propre blog représente pour beaucoup de personnes l’occasion d’exposer ses idées, ses pensées et ses centres d’intérêts au reste du monde. À l’origine, les blogs étaient plutôt de l’ordre du journal intime, pour ensuite devenir une réelle forme de publication en ligne avec une portée de plus en plus large. Les bloggeurs sont devenus plus que de simples auteurs anonymes. Les plus populaires deviennent des personnalités publiques, des influenceurs, des effigies de marque et sont considérés comme des experts dans certains domaines.

Si vous souhaitez créer votre propre blog, qu’il s’agisse de parler de voyages, de mode, de cuisine ou simplement d’idées qui vous sont chères, cette série d’articles pourra vous intéresser. Vous y trouverez des réponses à vos questions pour administrer un blog, notamment : de quoi ai-je besoin pour créer un blog ? Ou puis-je créer un blog gratuitement ? Comment l’optimiser au maximum ? Apprenez pas à pas dans notre guide à mettre en place votre propre blog puis à l’utiliser pour gagner de l’argent.

Partie I : Comment créer mon propre blog ? Nous vous présentons ici des plateformes de blogging et vous exposons étape par étape comment héberger votre blog.

Services de blogging gratuits

De nombreuses offres gratuites existent pour créer son blog. Parmi les plateformes les plus populaires, on compte bien évidemment WordPress, Blogger.com et tumblr.com. Ces plateformes constituent des solutions attrayantes pour les débutants, car la création de blog y est gratuite. De plus, leur prise en main est facile, les utilisateurs n’ayant pas besoin de connaissances préalables en matière de serveurs, d’hébergement ou de Web design. Ces services de blogging sont souvent proposés sur le principe du Software-as-a-Service, ce qui permet de laisser la responsabilité de toute leur gérance technique au fournisseur et de permettre à l’utilisateur de se concentrer sur son blog.

En principe, il est possible de créer un blog gratuit en l’espace de quelques clics et de le mettre en ligne. Mais il existe bien entendu quelques restrictions, à commencer par l’URL. Les plateformes de blog font en effet de leur autopromotion sur les adresses Web en affichant le nom de leur service (par exemple nomdublog.wordpress.com). De plus, le choix en matière de thèmes et de plugins est fortement restreint et le nombre de modifications que l’on peut apporter (par exemple les personnalisations des thèmes) est limité.

Aperçu des avantages et inconvénients des plateformes de blog gratuites :

Avantages Inconvénients
✔ gratuité ✘ pas d’URL propre
✔ rapidité ✘ espace Web restreint
✔ simplicité de la mise en place ✘ moins de thèmes
✔ peu de compétences requises ✘ peu de modifications personnelles
  ✘moins de possibilités d’utiliser le blog à des fins commerciales

Les plateformes de blog gratuites sont donc une solution optimale si l’on souhaite créer un blog privé et de petite envergure. Mais si l’on veut travailler dans un environnement professionnel, cette solution ne sera pas adaptée. Une utilisation commerciale est généralement exclue pour la plupart de ces services. De plus, l’affichage de publicités est souvent imposé, ce qui permet aux plateformes de se financer par les annonceurs.

Aperçu des fournisseurs de blogs gratuits

Vous trouverez ci-dessous une courte description et présentation de fournisseurs qui permettent de créer un blog gratuitement. Ainsi, vous trouverez les trois grands services de blogging déjà énoncés, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont incontestablement faits pour vous. Ceci va dépendre de votre projet de blog. Chaque fournisseur a ses avantages et ses défauts.

WordPress

WordPress est un service de blogging permettant de créer et héberger son blog gratuitement. Il suffit d’une inscription pour commencer le travail. De nombreux thèmes gratuits permettent de choisir parmi une large palette de designs différents. Les extensions standards les plus importantes, comme les plugins de statistiques, SEO (pour optimiser votre référencement naturel) ou de sécurité, sont préinstallés. Si vous souhaitez toutefois mettre en place vos propres thèmes ou plugins, il sera nécessaire d’héberger vous-même le blog. La version de base de WordPress est en principe gratuite. Pour bénéficier en revanche de fonctions supplémentaires, comme de votre propre domaine, de plus de mémoire, et surtout pour éviter les publicités, vous pouvez choisir entre trois tarifs.

Blogger.com

Blogger est un service de blogging racheté par l’entreprise Google en 2003. Comme avec WordPress, vous pouvez par une simple inscription et quelques clics mettre en place une première ébauche de votre blog. Contrairement au premier service, Blogger opère sans publicité, mais ses fonctionnalités sont toutefois bien plus limitées. Il est certes possible de passer en mode création et de créer votre blog de zéro, mais pour les débutants qui souhaitent se rattacher à des templates préconçus puis éventuellement les modifier, le choix reste tout de même limité.

Si vous souhaitez par contre gagner de l’argent avec blogger.com, vous vous trouvez à bonne enseigne. « Votre dur labeur mérite salaire » martèle Blogger dès sa page d’accueil. Blogger.com permet non seulement d’utiliser votre blog à des fins commerciales, mais l’encourage fortement. Google n’est en effet pas un simple moteur de recherche mais aussi une gigantesque régie publicitaire grâce à AdSense qui s’efforce d’adapter le contenu de ses annonces aux contextes dans lequel elles s’insèrent. Pour gagner de l’argent, vous devez donc en tant qu’administrateur de blog vous inscrire à Google Adsense. Le reste est un jeu d’enfant. Si votre blog traite par exemple de la cause animale, il est possible que des produits d’alimentation pour animaux puissent s’afficher. À chaque clic de vos visiteurs sur l’annonce, vous recevrez une petite commission.

Tumblr

Si l’on compare Tumblr aux deux services précédents, on peut s’apercevoir rapidement que ce fournisseur est bien plus jeune. Son utilisation est notamment complètement différente, ce que suggère déjà son nom « Tumblr » qui est un dérivé du verbe anglais « to tumble » donnant une certaine idée de chaos. Et c’est en effet ici qu’est la grande différence. Bien sûr, il est possible de créer et publier des contributions très facilement, mais la particularité de cette plateforme est de pouvoir tout aussi simplement partager les contributions d’autres blogs Tumblr. Ces « reblog » font partie intégrante de la plateforme de microblogging et constituent l’une des raisons pour lesquelles il s’est formé une communauté très active sur Tumblr. Afin que ces « reblogs » ne posent pas problème d’un point de vue juridique et n’entravent pas de droits d’auteurs, les articles créés sont placés automatiquement en utilisation libre. Tumblr promeut ainsi une culture du partage, le principe d’origine d’Internet.

Être son propre hébergeur

Si l’on désire créer un blog véritablement professionnel et ce sans avoir à subir certaines restrictions, il faut donc opter pour un blog auto-hébergé. Ceci permet de choisir un nom de domaine qui vous est propre sans inclure le nom de la plateforme utilisée, et les possibilités en matière de design sont presque illimitées. Toutes les options pour l’individualisation et la personnalisation restent ouvertes. Néanmoins, cette liberté a un coût, même si les solutions basiques d’hébergement et d’achat du nom de domaine débutent à des prix raisonnables (quelques euros par mois). Surtout, entreprendre soi-même la création d’un blog est un travail de titan qui demande un grand investissement. Une alternative pour les blogueurs consiste à opter pour l’hébergement WordPress, afin de se concentrer pleinement sur le contenu, tandis que l’hébergeur prend en charge les aspects techniques.

Avantages et inconvénients d’un blog auto-hébergé :

Avantages Inconvénients
✔ pas de restrictions en matière de fonctionnalité et de design ✘ mise en place technique plus chronophage
✔ nom de domaine de votre choix ✘responsabilité à porter pour les sauvegardes et la sécurité
✔ pas de publicité au profit d’un fournisseur ✘coûts d’hébergement
✔ utilisation commerciale possible  

Les solutions de blogs

En optant pour un hébergeur payant, de nombreuses possibilités s’ouvrent à vous dans la création de votre blog. On distingue ainsi les systèmes modulaires des sites Web qui intègrent des modules pour blogs, des offres d’hébergements de blog dédiées comme les offres de Web hosting qui permettent également d’administrer un blog.

Les systèmes modulaires

Avec un système modulaire, les débutants même les moins à l’aise avec les nouvelles technologies peuvent créer rapidement un site Web. Ces éditeurs sont en effet construits sur des modules qui peuvent être activés ou désactivés en fonction des options que vous souhaitez intégrer dans vos pages. La plupart des systèmes modulaires ont des modules de blogs pré-intégrés pour les fonctionnalités incontournables. Pour ceux qui ne souhaitent pas consacrer trop de temps à leur blog mais plutôt s’en faire une première idée, les éditeurs modulaires constituent des points de départs appropriés.

Les offres d’hébergement de blog

Les offres d’hébergement de blog se retrouvent souvent sous la description « WordPress hosting » ou « Managed WordPress Hosting » suivant les fournisseurs. « Wordpress hosting » (ou hébergement Wordpress) est naturellement une solution spécialement adaptée pour le plus connu des services de blog. En tant que client, vous n’aurez pas à vous débattre avec les complications techniques. Mais il ne s’agit pas uniquement de se simplifier l’installation du blog : l’élaboration du blog est également largement facilitée. Les plugins, thèmes et autres extensions utiles sont en effet déjà installés avec votre pack.

Avec l’offre « managed », l’hébergeur va initier en principe des mises à jour automatiques pour des questions de sécurité importantes et proposer un support complet pour répondre aux points d’interrogation majeurs. De telles solutions sont donc idéales pour les débutants qui ont besoin pour démarrer d’un soutien assez important dans la mise en place de leur blog, mais qui ne veulent toutefois pas être restreints dans leurs possibilités futures de développement.

Hébergement Web

Les offres habituelles d’hébergement Web (ou Web hosting) procurent quant à elles une plus grande liberté et la plus haute des flexibilités pour un contrôle total lors de l’élaboration de votre blog. En tant qu’utilisateur, vous louez un espace Web chez un fournisseur et pouvez ainsi installer différentes applications, comme par exemple un blog. Comme les plateformes de blogging peuvent maintenant être exécutées et installées de manière compréhensible, aucune connaissance en amont en programmation n’est nécessaire. Parfois, des installations en un clic sont proposées, ce qui permet de réduire votre charge de travail. Pour profiter de tout le potentiel que peut représenter une offre de Web hosting, il est toutefois préférable de disposer de connaissances sur les sujets d’espace Web, de base de données et de fichiers de configuration.

Conseil :

Si vous êtes ambitieux et souhaitez anticiper l’éventualité d’une montée en charge de votre blog, nous vous conseillons de vous tourner vers une offre d’hébergement Cloud. L’avantage de l’hébergement Cloud est que vous ne payez que pour la performance réelle dont vous avez besoin. Si le nombre de visiteurs de votre blog augmente à une période donnée, vous pouvez à tout moment surélever la capacité de votre hébergement Web.

Créer son blog en 7 étapes

Avoir son propre blog est synonyme de liberté, mais il faut néanmoins gérer soi-même la mise en place et maintenance du système. Nous vous exposons les différentes étapes, du dépôt de nom de domaine à l’élaboration de la structure du blog.

Choisir le nom de domaine

La première étape consiste à trouver le nom de domaine adapté à votre blog. De nombreux critères entrent en compte pour un nom de domaine adapté. Il doit être unique, concis et marquant, tout en étant facile à retenir. Garder son groupe cible en mémoire est également une condition importante. Un nom bien choisi peut suffire à donner l’envie aux visiteurs de découvrir votre blog.

Il est possible de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine directement sur le site de l’hébergeur.

Domaine Check
  • .fr
  • .com
  • .shop
  • .xyz
  • .net
  • .org
  • .blog

Domaine de premier niveau ou top-level domains

Outre votre nom de domaine propre, il va falloir choisir votre domaine de premier niveau. Il peut se rapporter à votre pays, comme .fr pour la France, ou .co.uk pour la Grande Bretagne, ou être générique, comme .com pour les blogs et sites Web commerciaux ou .info pour les services d’information. Appelés top-level domains (TLD) en anglais, ils sont presque aussi vieux qu’Internet ;  bon nombre d’entre-eux ont par conséquent déjà été attribués pour un nom de domaine donné. Pour pouvoir utiliser l’une de ses terminaisons, il va donc être nécessaire de faire appel à votre créativité dans le choix du nom de domaine.

Conseil

Toujours sans nom de domaine ? Obtenez-en un gratuitement avec 1&1 !

Nouveau domaine de premier niveau

Vous avez en revanche bien plus de choix si vous optez pour l’un des près de 2 000 nouveaux domaines de premier niveau (nTLD). Ainsi, vous trouverez sans aucun doute des disponibilités pour votre nom de domaine en adoptant un .online, .web, .paris ou encore .experts.

Conseil :

La terminaison .blog est idéale pour créer son blog et envoyer un message clair aux lecteurs.

Les nouveaux domaines de premier niveau sont un peu plus chers que les anciens TLD. Évidemment, ils ne sont pas encore aussi prisés et permettent de par leurs spécificités de mieux se sortir du lot.

Enregistrer et louer l’espace Web

En ce qui concerne votre hébergeur Web, il convient d’enregistrer votre nom de domaine une fois que vous l’avez trouvé et que vous avez pu vérifier sa disponibilité. Les blogueurs font face à une offre très vaste, car les tarifs et les packs varient grandement. Généralement, c’est la base de données, l’espace Web et le nom de domaine qui sont facturés. Les packs permettent l’accès à différents outils et logiciels mis à disposition par l’hébergeur. Les packs complets, dont l’offre est plus large, proposent plus d’outils et de solutions logicielles.

Si vous avez déjà choisi WordPress en guise de CMS, vous pourrez bénéficier d’un hébergement Managed WordPress. L’hébergeur prend en charge l’administration du serveur et ses aspects techniques. Comme WordPress est de loin le CMS le plus utilisé pour les blogs, de nombreux services proposent un hébergement Managed WordPress. Généralement, vous pouvez également choisir parmi d’autres CMS, qui peuvent être installés en un clic.

Conditions techniques

Pour pouvoir créer un blog, quelques conditions techniques doivent être remplies. Ces dernières dépendent toutefois du système de blogging choisi. On pourra retenir tout de même les trois conditions suivantes pour les systèmes les plus courants :

a) Espace Web suffisant

L‘espace Web est l’endroit où sont déposés les fichiers de la plateforme de blogging, comme votre disque dur local pour votre ordinateur personnel. Le système WordPress nécessite par exemple pour sa version dézippée de près de 30 mégabytes. De plus, il faut prévoir un espace de sauvegarde assez conséquent pour les thèmes, plugins, images, etc. Les bloggeurs souhaitant partager leurs expériences de voyage vont par exemple fort probablement vouloir publier un grand nombre d’images de vacances. Ils auront donc besoin d’un large espace de sauvegarde, à savoir d’au moins 1GB. Mais plus cet espace est conséquent, et mieux c’est bien sûr !

b) PHP

Le langage de script PHP est une base de programmation utilisée par la plupart des systèmes de blogging. Si l’on ne doit pas nécessairement maîtriser la programmation pour faire son blog, le serveur doit en revanche comprendre ce langage afin d’exécuter ses différentes fonctions du blog. Non seulement il est donc primordial que l’espace Web supporte le bon langage de programmation mais la bonne version doit aussi être bien installée.

c) Base de données MySQL

Brouillons, contributions ou encore commentaires doivent être sauvegardés de manière structurée afin de pouvoir travailler au sein de votre système efficacement. La structure adaptée est par conséquent une base de données, dont la construction est comparable à celle d’un tableau. Chaque ligne peut par exemple correspondre à une contribution et aux éléments qui y sont associés. La contribution peut alors être sauvegardée dans une colonne, son commentaire correspondant dans la colonne suivante. De cette manière, vous visualisez très facilement les éléments dans leur ensemble. MySQL est un système de gestion open-source approprié à ce type de bases de données. Il constitue la base des projets Web dynamiques. Pour créer les blogs, différents tableaux sont générés dans les bases de données MySQL, et les éléments y sont ensuite stockés.

Choisir un CMS

Jusqu’à maintenant, nous vous avons beaucoup parlé de WordPress. Toutefois, WordPress ne va pas forcément être adapté à tous les types de blogs. Il est donc important de se renseigner sur les différents programmes de CMS et de les comparer pour pouvoir trouver le système de management de contenu idéal à votre projet. Outre WordPress, on compte Joomla!, Typo3 et Drupal parmi les systèmes les plus connus et les plus appréciés. Ces solutions open-source ont surtout su convaincre de par leurs possibilités d’extensions gratuites très larges et leurs communautés fortes qui ont contribué au développement continu des systèmes. Dans certains cas, des CMS plus simples et épurés peuvent toutefois constituer un meilleur choix. Ci-dessous, vous trouverez une description courte des systèmes de management de contenus de blogs les plus connus. Pour plus de précisions, vous pourrez consulter notre article dédié aux comparaisons de CMS.

Créer un blog avec WordPress

Comme déjà évoqué, WordPress est un système de blogging largement utilisé. Lancé sur le marché en 2003, il est basé sur le système Weblog b2/cafelog. Il se démarque par sa facilité de prise en main et ses possibilités d’extensions. Déjà dès le lancement de la première version, de nombreux plugins furent créés par des développeurs indépendants, ce qui a tout de suite permis aux débutants d’élargir simplement leurs fonctionnalités. Ce fut l’un des facteurs qui a lourdement contribué à ce que WordPress soit adopté dans le monde entier. Que ce soit pour ajouter un forum à votre blog ou une boutique en ligne, les obstacles sont très vite franchis. L’apparence de votre projet Web peut également être modifiée et ajustée de manière simple, sans que vous ayez à montrer des talents de Webdesigner pour autant.

Vous pouvez télécharger la version française de WordPress ici : https://fr.wordpress.org/txt-download/

Créer un blog avec Drupal

Comparé à WordPress, le choix de design préconçus et d’extensions n’est certes pas aussi vaste avec Drupal mais ce dernier se défend tout de même bien pour élaborer un blog. Avec ce CMS, vous disposez de modules de construction, les fonctionnalités de base se trouvent dans ce qui est appelé le Core, et les fonctions complémentaires peuvent être générées sur des modules. Drupal est surtout approprié pour la construction de communautés ou pour gérer votre blog à plusieurs. Grâce à un système de droits et d’autorisations intégré, il est possible en peu de clics d’enregistrer par exemple des rédacteurs qui vont alors effectuer un travail uniquement d’écriture, ou de correcteurs, qui peuvent certes effectuer des modifications ou supprimer des contenus, mais ne peuvent en ajouter.

Pour plus d’information et télécharger Drupal, rendez-vous sur leur site : www.drupal.fr

Créer un blog avec Joomla!

Joomla! est issu du projet open-source Mambo. Comme pour les deux systèmes de management de contenu présentés ci-dessus, sa structure fonctionnelle, ses contenus et sa présentation sont construits de manière séparée. Grâce aux templates, vous pouvez changer l’apparence de votre blog tandis que les plugins vous permettent d’élargir vos fonctionnalités. Joomla! peut évidemment être utilisé par les débutants mais sa plateforme est moins intuitive qu’avec WordPress. Il est en effet parfois nécessaire de réfléchir à deux fois avant de trouver les fonctions souhaitées. Néanmoins, ceci ne doit pas constituer un frein : le système dispose en effet d’une bonne documentation et d’une communauté importante, qui fait de ce CMS une solution intéressante à considérer.

Pour plus d’informations et effectuer son téléchargement : https://www.joomla.fr/.

Installer votre CMS

En hébergeant vous-même votre blog, il va être nécessaire d’installer la plateforme de blogging de votre choix. Si vous voulez tout d’abord vous familiariser avec le système et tester par exemple différentes plateformes de blogging, vous pouvez le faire à tout moment depuis votre ordinateur. L’installation effective est réalisée ensuite sur l’espace Web mis à disposition par l’hébergeur.

Installation locale

Dans un environnement local, il est possible à tout moment d’installer et de tester tranquillement votre blog sur votre ordinateur. L’outil gratuit XAMPP s’est imposé dans ce domaine. Il inclut les composants nécessaires à une installation de blog sur son ordinateur personnel avec entre autres le serveur Apache, MySQL, et PHP. L’avantage d’une installation locale est que seul vous avez accès au blog. Vous pouvez ainsi essayer sans pression les fonctions hors ligne. En plus, vos tests ne seront pas vains : si un résultat vous convient, vous pouvez exporter les données locales, comme les bases de données de l’ordinateur, sur le serveur du fournisseur d’hébergement.

Autrement, si le monde de l’informatique ne vous est pas étranger et si vous avez de bonnes connaissances en système d’exploitation Linux, vous pourrez même utiliser une machine virtuelle avec votre CMS choisi préinstallé. Le portail américain Portal Bitnami permet de télécharger l’« application » souhaitée gratuitement et de créer votre blog en quelques clics.

Conseil :

Une autre alternative pour créer un blog localement est d’utiliser le logiciel Docker. Ici, la création de blog est basée sur des conteneurs préconçus, qui interagissent entre eux de manière diverse. Pour pouvoir créer un blog WordPress par exemple, il est non seulement nécessaire de disposer d’un containeur WordPress mais aussi un container MySQL complémentaire. Avec Docker, vous échappez certes à l’installation de votre CMS mais des paramétrages complexes doivent toutefois être effectués. Si vous n’avez donc jamais eu affaire à Docker, nous vous conseillons fortement de créer votre blog avec une machine virtuelle ou XAMPP.

Installation en un clic

L’installation en un clic est une fonction proposée par les hébergeurs pour faciliter l’installation et la mise en place d’un blog. Ainsi, le fournisseur prend en charge l’ensemble de la gestion technique orientée serveur. Votre installation devient un jeu d’enfant. Comme WordPress est souvent le choix numéro des bloggeurs, de nombreux fournisseurs proposent à leur client des solutions pour gérer ce CMS. Ceci n’est toutefois pas exclusif. Les fournisseurs proposent aussi des installations en un clic d’autres systèmes.

Installation manuelle

Si vous avez déjà une bonne expérience avec les technologies Web, et n’avez pas peur de vous embourber dans des détails techniques, vous pouvez installer votre blog sur votre propre espace Web. Pour cela, il est dans un premier temps nécessaire d’établir une base de données. Cela s’effectue en un tour de main depuis le menu de configuration de votre fournisseur d’hébergement. En créant la base de données, il est nécessaire de spécifier son nom propre, son nom utilisateur, son mot de passe ainsi que son hébergeur (souvent l’hébergeur local, mais cela peut varier d’un fournisseur à l’autre). La base de données sera générée automatiquement en fond de tâche. Ensuite, il est nécessaire de télécharger la plateforme de blogging de votre choix depuis la page du développeur et de charger les données par FTP sur l’espace Web. Les informations de la base de données insérées doivent maintenant être entrées dans le fichier de configuration du système de blogging (sur Wordpress, ce sont les fichiers wp-config.php) afin que les liens avec la base de données puissent être établis et que les tableaux puissent structurer le blog. Autrement, il est possible d’utiliser l’URL sous lequel le blog doit être accessible. Les données seront ici prises en compte pour qu’enfin le processus d’installation commence. Il suffit de quelques minutes pour que le blog soit créé et prêt à être utilisé.

Construction du blog

Maintenant que vous avez enfin créé votre blog, une nouvelle étape s’ouvre. Plutôt que de vous lancer tête baissée dans l’écriture et les publications, bien que cela soit possible, nous vous recommandons de faire un rapide détour pour vous occuper d’abord de la construction de base de votre blog. Voici les éléments principaux expliqués :

Tableau de bord

En vous connectant, le tableau de bord va être la première chose que vous verrez apparaître. Le tableau de bord ou Dashboard en anglais est le centre de commandes de votre blog. Dans cette interface, à laquelle vous avez accès en tant qu’administrateur, vous pouvez ajouter de nouvelles contributions, les modifier ou les supprimer. Vous pouvez autoriser des commentaires, modifier le design du blog mais aussi installer de nouveaux plugins pour élargir vos fonctions.

Utilisateurs

En créant un blog, vous en devenez un utilisateur. L’utilisateur principal est appelé administrateur. Ce dernier va pouvoir définir les différents droits d’accès du blog. Si vous ne souhaitez pas gérer votre blog seul, vous pouvez à tout moment ajouter des utilisateurs en leur octroyant différents rôles et droits. Si dès le départ votre système ne présente pas de gestion des rôles et de droits, vous aurez la possibilité d’ajouter cette fonction par plugin.

Plugins

Les plugins sont des extensions de logiciels qui vont compléter les fonctions de votre blog après son installation. La plupart des plugins sont proposés par des développeurs externes et peuvent être installés de manière très simple en quelques clics. Pour WordPress, il existe par exemple actuellement plus de 45 000 plugins. Des plugins pour créer un forum, à ceux dédiés à votre sécurité ou à vous protéger contre les spams, vous trouverez presque toutes les fonctions dont vous avez besoin.

Thèmes et templates

Les thèmes ou templates correspondent aux fichiers de design qui vont être responsables de l’apparence de votre blog. Chaque système de blogging met à disposition dès son installation quelques thèmes. Vous pouvez donc choisir d’emblée un design pour votre nouveau blog. Si vous considérez que le choix n’est pas assez large, vous pourrez télécharger des thèmes gratuits ou payants et les insérer comme des plugins. Ceux qui ont des talents artistiques, et tout de même quelques connaissances en programmation, peuvent quant à eux créer leurs thèmes de toute pièce et ainsi ajouter une touche très personnelle à leur blog.

Commentaires

Si vous aimez échanger avec vos lecteurs, vous pouvez vous tourner vers le système de commentaire de votre logiciel de blogging. En général, les utilisateurs pourront donner leur point de vue ou partager leur avis sur vos contenus sans avoir à s’enregistrer. Ils apparaîtront alors ensuite sous l’article. Néanmoins, ce ne sont pas uniquement des commentaires mais aussi ce que l’on appelle les rétroliens (trackbacks ou pingbacks) qui pourront vous être signalés. Ces derniers sont des notifications automatiques d’autres blogs qui ont pu évoquer votre travail.

Feed ou fil d’actualités

Afin de pouvoir tenir vos utilisateurs toujours au courant, les systèmes de blogging peuvent proposer des feed Web ou fil d’actualités (news feed). Vos visiteurs peuvent alors s’y abonner et recevoir une notification automatique lorsqu’un nouveau contenu a été publié dans votre blog.

Permaliens

Dès que votre blog est créé mais avant de publier vos contenus, pensez à personnaliser et vérifier les permaliens. Les permaliens définissent la structure de l’URL sur laquelle seront basées vos contributions. Ils sont automatiquement générés à l’écriture d’un contenu afin que vous n’ayez pas ensuite à vous en soucier. Si vous souhaitez par exemple que la date ou la catégorie de votre contribution apparaisse dans l’URL, vous pouvez le configurer dans vos paramètres.

Paramètres

Votre blog est opérationnel dès son installation. Mais quelques paramétrages vont pouvoir tout de même vous être utile : ainsi, dirigez-vous dans votre menu de configuration pour adapter votre blog à vos besoins. Vous pourrez ainsi fixer la langue, le fuseau horaire mais aussi la visibilité de votre blog. Si vous ne souhaitez par exemple pas qu’il soit trouvé sur Google, vous pourrez le configurer en un clic sur WordPress en l’établissant en mode privé.

Mettre en place votre blog

Il s’agit au cours de cette étape de personnaliser votre blog. Comme évoqué précédemment, WordPress, Joomla! Et Drupal sont des systèmes en open-source. Cela signifie que non seulement leur installation est gratuite, mais aussi que vous aurez accès à une multitude de thèmes, de plugins et autres extensions également gratuitement. La personnalisation vous permet de travailler facilement la présentation de votre blog et son design. Les thèmes constituent tout de même la base de votre design. Avec des connaissances en HTML et CSS, il est possible d’individualiser encore plus votre projet Web. Cette étape vous donne des clés pour gérer les aspects techniques et améliorer votre installation. En plus des extensions de base, vous avez à disposition différents plugins pour la sécurité de votre blog, des solutions de sauvegarde et des outils pour votre stratégie marketing.

Définir une structure et un plan pour votre blog

Votre blog est désormais fin prêt, il ne vous reste plus qu’à écrire ! Il est néanmoins préférable de prévoir la structure de votre blog et de mettre un calendrier rédactionnel en place. Pour cela, il faut définir les structures de base, comme par exemple les catégories, les pages et les mots-clés ou tags. Dans l’euphorie des débuts, les internautes ont tendance à vouloir écrire sur tous les sujets qui leur brûlent les doigts. Mais il est important pour un blog de ne pas se disperser, et de définir une thématique précise. Dans l’idéal, il faut identifier une niche et devenir expert dans le domaine, afin de fidéliser son lectorat tout en transmettant un savoir.

Cette étape est difficile, mais la deuxième partie du Digital Guide 1&1 sur les blogs dévoile des conseils et des astuces pour trouver un thème adapté. Vous y découvrirez également comment être reconnu en tant qu’expert dans votre domaine et comment gagner la confiance de vos lecteurs.

Devenez bloggeur avec 1&1

Avant de pouvoir vous lancer dans votre carrière de bloggeur, il est déterminant d’effectuer le bon choix d’hébergement. 1&1 propose par exemple différentes solutions pour créer rapidement et simplement votre propre blog. Les différentes offres se démarquent par leur flexibilité, que vous ayez un blog à vocation professionnelle ou en guise de passe-temps.

La solution optimale pour les débutants repose sur la création de blog avec « 1&1 MyWebsite ». Cette solution propose une sélection de modèles de design personnalisables et permet avec l’application Web « Blog » de créer votre blog en l’espace de quelques clics. Outre cette variante, il est possible d’opter pour un hébergement managed : 1&1 prend en charge la gestion du serveur et ses aspects techniques, afin que les bloggeurs n’aient plus qu‘à se concentrer sur l’écriture du contenu de leur blog.

Outre les systèmes de management classiques comme Wordpress, Joomla!, Drupal ou Typo3, 1&1 vous propose aussi des solutions qui sortent de l’ordinaire, comme avec Contao ou Redaxo. Une fois que vous avez choisi le CMS qui vous convient, défini votre domaine et l’espace Web adéquats, vous pourrez procéder tout simplement à une installation en un clic de votre blog.

MyWebsite 1&1: lancez-vous dans un blog

La solution MyWebsite de 1&1 est adaptée aux personnes qui comptent sur des résultats rapides sans difficultés. Avec ses templates Webdesign pour plus de 200 domaines et 300 Web apps, le service vous permet d’être présent sur le Web en quelques instants. Parmi elles, on trouve notamment l’app « BLOG » qui va être associée à votre page d’accueil. Dès le CMS installé, vous pourrez déjà publier vos premiers contenus. L’app blog de MyWebsite multiplie vos possibilités comme dans l’établissement de fuseaux horaires différents ou pour activer / désactiver les commentaires. Pour que vous puissiez aussi travailler sur vos contenus depuis votre appareil mobile, il existe une application iOS et Android. Avec cette application, vous pouvez créer des contenus avec votre smartphone, les publier et gérer vos commentaires. MyWebsite est le tremplin idéal pour lancer votre blog. Les blogs sont rapidement mis en place et la publication des contenus est simple comme bonjour.

Hébergement Web 1&1 : un hébergement individuel répondant à toutes vos exigences

L’offre d’hébergement Web de 1&1 vous propose une grande flexibilité dans vos manœuvres. Cette solution vous permet de louer un espace Web, c’est-à-dire un espace de sauvegarde accessible à tout moment en ligne et sur lequel il est possible d’installer différentes applications Web. Suivant votre niveau d’expérience, vous pouvez installer vous-même l’application sur l’espace Web et la configurer, ou l’installer par une installation automatique en un clic. L’avantage de l’hébergement Web 1&1 est que des systèmes de blogs également moins courants peuvent être installés sur l’espace Web et utilisés. Outre les CMS les plus connus comme Wordpress, Joomla!, Drupal ou Typo3, vous pourrez aussi élaborer votre blog avec par exemple Contao ou Redaxo. Vous aurez un contrôle total et pourrez gérer votre CMS comme bon vous semble. Des connaissances en programmations restent toutefois une bonne aide. L’hébergement Web 1&1 sera pour vous le bon choix si vous souhaitez garder une grande liberté dans l’établissement de votre blog.

Hébergement Wordpress 1&1 : débuter avec le système de blogging le plus apprécié

L’offre d’hébergement Wordpress 1&1 fait le pont entre les produits MyWebsite et Hébergement Web. Il allie la simplicité de MyWebsite a la flexibilité d’Hébergement Web. Avec l’hébergement Wordpress, vous installez en quelques clics votre blog avec le célèbre CMS WordPress. Un clic de plus suffit pour installer des plugins et thèmes recommandés, et commencer immédiatement votre travail. Les plugins permettent d’intégrer des fonctions utiles, comme par exemple une protection contre les spams ou un formulaire de contact. WordPress est un logiciel gratuit qui a continuellement été amélioré depuis ses débuts en 2003. Il s’est particulièrement bien développé en termes d’intuitivité, de standardisation Web et d’adaptabilité. Avec l’hébergement WordPress 1&1, vous pourrez bénéficier de ses avantages et profiter de ce système sans avoir toutefois à vous soucier de la sécurité du logiciel. Il est adapté à toute personne qui souhaite créer un blog sans avoir à s’occuper de toutes les tâches de mises en place contraignantes.

Monétisation Marketing de Contenu Wordpress