Thesis : le framework WordPress aux fonctions SEO

Le nombre de thèmes WordPress est énorme : ces thèmes permettent de faciliter la réalisation de projets Web variés pour le célèbre système de gestion de contenu et se différencient principalement en termes de design, fonctionnalités et prix. Les frameworks sont de plus en plus utilisés depuis la version 3.0 et l’introduction des thèmes API. Ces structures de base (des thèmes autonomes aux fonctions de base) constituent le fondement de conception des nouveaux sites Web que WordPress nomme « thème enfant ». Parmi les solutions proposées sur le marché, on trouve Thesis, le framework de DIYthemes, qui non seulement offre des possibilités simples de design mais accorde en plus une grande importance à votre optimisation sur les moteurs de recherche.

Qu’est-ce que le framework Thesis ?

En 2008, le développeur Web Chris Pearson lança sur DIYthemes.com le thème Thesis pour WordPress. L’idée derrière ce modèle : donner accès à des conceptions de thème à un plus grand nombre d’utilisateurs WordPress. Son modèle de base a eu très rapidement une bonne résonance, ce qui a encouragé Chris Pearson dans la poursuite de son travail. Avec Thesis 2.0 et les techniques de « thèmes enfants » qui ont été développées entre-temps, le modèle initialement très simple s’est transformé en un véritable système modulaire pour le développement de projets Web aux diverses fonctions. Ainsi, on trouve maintenant parmi les grands frameworks WordPress le thème Thesis.

Ce qui différencie Thesis des autres frameworks WordPress

Thesis est certes un framework pour les thèmes WordPress, mais contrairement à la plupart des autres thèmes parents, il s’écarte largement de la structure du système de management de contenu. Du fait de ses 3 outils propres nommés « Boxes », « Skins » et « Site Tools », les développeurs ne seront pas plus avancés que les débutants. Pour la prise en main, les utilisateurs auront bien moins l’impression de travailler avec un thème WordPress qu’avec un système modulaire (comme déjà évoqué). Ainsi, Thesis peut difficilement être comparé aux autres frameworks WordPress. Le programme s’assure tout de même à ce qu’un développeur WordPress ayant de l’expérience puisse comprendre après un certain temps d’adaptation comment chaque composant fonctionne et s’installe. Toutefois, ce point continue à soulever des critiques.

En s’intéressant un peu plus précisément aux 3 caractéristiques de présentation, design et gestion  de page, on note rapidement les avantages qu’apporte une stricte séparation des composants pour son projet Web.

  1. Boxes
    Les « boxes » Thesis sont au framework ce que les widgets sont aux systèmes modulaires. Chaque box, que vous pouvez ajouter simplement dans l’Editor Template via un glisser-déposer (drag-and-drop) pour agencer votre page, permet d’ouvrir votre projet a de nouvelles fonctions. De cette manière, vous pouvez insérer par exemple un formulaire de contact mail dans un encadré, ajouter des boutons vers les médias sociaux sous une contribution ou faire apparaître une liste des contributions les plus lues à la fin de la page. Vous définissez les emplacements exacts sans même devoir écrire une ligne de code. En plus des boxes standards, il existe divers modèles de fonctions qui ont été développés par des membres de la communauté Thesis ou des programmateurs professionnels.

  2. Site Tools
    Au cœur du framework Thesis, on trouve les fonctions d’optimisation du référencement naturel. Le thème parent est créé de manière à donner les meilleures chances à votre site Web de grimper dans le classement des moteurs de recherche. Votre thème Thesis pourra ainsi profiter des technologies HTM5 modernes, d’un code propre et va minimiser les requêtes HTTP. A l’aide de Site tools, vous pouvez de plus mettre très rapidement en place différentes fonctions essentielles pour votre SEO, comme en créant des balises microdata avec Schema.org, en enregistrant votre projet sur Google et Bing, en concevant des messages d’erreur 404 personnalisés, ou encore en définissant des méta-tags pour chacune de vos pages et chacun de vos articles.

  3. Skins
    Quant aux Skins de Thesis, ils définissent le design de votre projet WordPress. L’équipe de développement les décrivent eux-mêmes comme des versions améliorées des thèmes enfants standards. Contrairement à de nombreux thèmes, les skins de Thesis ne sont absolument pas rigides, mais se modifient facilement grâce à divers préréglages et diverses options (sans que des connaissances en programmation ne soient nécessaires). Ainsi, vous définirez la position des rubriques, la couleur de chaque objet ou les tailles et police de caractères en seulement quelques clics. Par défaut, « Classic Responsive Skin » est installé avec Thesis, ce qui vise à optimiser votre performance et votre référencement naturel notamment sur les appareils mobiles. Autrement, vous pouvez aussi opter pour le « Blank Skin » et concevoir votre modèle de design depuis zéro. Les clients des Editions Basic Plus ou Professional peuvent par ailleurs accéder au « Pearsonified Skin » ainsi qu’au « Social Triggers Skin ». Enfin, vous aurez accès à d’autres modèles conçus par des fournisseurs tiers, comme wpThesisSkins.com.

Condition d’utilisation et packs Thesis

Pour utiliser les frameworks Thesis, vous devez avoir une licence valide. Suivant votre projet et vos objectifs, vous pouvez choisir l’un des trois packs suivants :

Basic

Basic Plus

Professional

Licences de nom de domaine

1

1

illimité

Mises à jour produit

12 mois

12 mois

illimité

Support email

12 mois

12 mois

illimité

Accès au forum membre

12 mois

12 mois

illimité

 

Classic Responsive Skin

oui

oui

oui

Pearsonified Skin

non

oui

oui

Social Triggers Skin

non

oui

oui

 

Boxes opt-in email

non

oui

oui

Boxes pour le partage sur les médias sociaux

non

non

oui

Box outils développeur Thesis

non

non

oui

Pour les développeurs, le pack « Professional » est recommandé. Il permet d’avoir accès à la palette complète des fonctions proposées par le programme et surtout à tous les skins de Thesis. De plus, vous pouvez intégrer le framework dans tous vos projets WordPress et pour les différents domaines qui vous appartiennent. Si vous voulez utiliser le framework Thesis comme base pour les sites de vos clients, il sera nécessaire d’acquérir des licences de site client supplémentaires. En revanche, vous aurez un accès illimité au forum membre, un service d’aide par email mais aussi toutes les mises à jour à venir à partir de Thesis 2.0.

La licence « Basic Plus » est légèrement moins chère, donne certes accès à tous les skins mais ne comprend qu’un nom de domaine, peu de templates et doit surtout être renouvelée au bout d’un an pour ses mises à jour. Pour la formule « Basic », seuls les skins de base (« Blank » et « Classic responsive ») sont proposés, ce qui rend cette licence appropriée aux administrateurs de projets WordPress simples. Vous pouvez toutefois passer à tout moment des licences Basic à Professional.

En résumé

En voulant se démarquer des frameworks classiques grâce à ses skins, boxes et site tools, Thesis a su se démarquer. Mais cet écart de fonctionnement peut constituer un frein pour les développeurs et administrateurs de sites, qui ne veulent pas passer par un temps d’adaptation. En regardant les fonctions du framework de plus près et après s’être familiarisé avec la structure de base du thème, les avantages prennent tout de même nettement le pas sur les inconvénients.

  • Tous les modèles conçus et les différents designs offrent des options variées pour optimiser votre référencement naturel.
  • Les thèmes s’installent rapidement et simplement selon le principe des systèmes modulaires.
  • Enfin, les thèmes s’adaptent automatiquement aux affichages des appareils mobiles et sont mieux parés pour l’avenir grâce à HTML5.

La visibilité unique qu’offre Thesis à votre projet WordPress n’est pas la seule caractéristique du framework. Sans avoir à écrire le moindre code et en quelques clics, vous pourrez ajouter des fonctions, changer la position de vos éléments, ajuster les couleurs et la police de caractères, ou encore personnaliser l’apparence de vos pages d’erreurs. Les skins insérés existent de manière parallèle au framework, ce qui permet d’effectuer des actualisations sans difficulté, sans que vous ne perdiez vos modifications. Sur la page officielle, vous pouvez par ailleurs vous faire une idée précise de ce à quoi votre site WordPress sur la base de Thesis pourrait ressembler. Dans la Thesis Skin Demo, vous aurez le détail du skin d’un site Web, les éléments sont expliqués un à un.