Cet article vous a plu?
1
Cet article vous a plu?
1

Quotas de stockage sur les espaces Web et les messageries

La notion de quota en informatique fait référence aux espaces disques dont disposent les serveurs Web et les messageries électroniques. On parle ainsi d’un quota de disque. Ce mécanisme consiste à répartir la capacité de stockage disponible d’un système entre plusieurs utilisateurs ou groupes d’utilisateurs. En ce qui concerne le système d’exploitation multi-utilisateur UNIX, il est directement créé sur le noyau du système. Depuis Windows 2000, il est également disponible sur les systèmes d’exploitation Microsoft.

Les quotas jouent un rôle prédominant en matière d’hébergement Web soit les espaces et les messageries sur serveurs. Les quotas de stockage permettent aux différents utilisateurs qui partagent un même serveur de s’attribuer des parts d’espace disque proportionnelles. Si un utilisateur dépasse son quota, on parle alors de violation de quota.

Types de quotas

Pour pallier les violations de quotas, les administrateurs de systèmes définissent deux sortes de quotas d’espace disque :

  • Les quotas dit soft (mou) : il s’agit ici d’un quota que l’utilisateur peut outrepasser durant une courte période. Dès que la limite est dépassée, un utilisateur est alors considéré comme un over quota. Dans ce cas de figure, une alerte est donnée par le système et l’administrateur peut également être informé. Le disque de stockage peut continuer à être utilisé jusqu’à ce que le quota dit hard (dur) soit atteint. En règle générale, les administrateurs fixent un délai de grâce (de l’anglais grace period), qui indique la durée pendant laquelle cette limite peut être outrepassée.
  • Quota dit hard (dur) : ce quota est considéré comme infranchissable. Dès qu’un utilisateur atteint cette limite, il se heurte alors à un refus immédiat du programme chargé de gérer la ressource. Dans ce cas de figure, il convient aux internautes de s’adresser à l’administrateur de leur système afin de bénéficier d’un élargissement de leur quotas durs. Une autre solution est d’effacer des données afin de libérer de la mémoire.

Outre la différence entre les quotas hard et soft, d’autres distinctions existent au regard de leurs natures même. Les tailles sont mesurables et appelées blocs de données et inodes (index node).

  • Quotas dit block : ce type de quotas limite l’espace disque en attribuant à chaque utilisateur un nombre fixe de blocs de données (Number of Disk Blocks).  
  • Quota dit inode : cette limite de se réfère au nombre d’inodes. Ce quota limite le nombre des fichiers et des répertoires qu’un utilisateur peut déposer sur un disque dur.

Les quotas dans l’hébergement Web

En ce qui concerne l’hébergement, les utilisateurs se heurtent aux quotas lorsqu’ils louent des espaces Web ou qu’ils utilisent un hébergement de messagerie électronique bien défini.

Quota d’espace Web

Quant aux modèles d’hébergement Web tels que celui dit mutualisé, il est fréquent que plusieurs sites Internet de clients figurent sur le même serveur. Les ressources matérielles du serveur physique sont ainsi réparties entre différents utilisateurs. Par la suite, les limites sont appliquées pour que chaque site Internet bénéficie de la même capacité de stockage louée dans le cadre d’un forfait d’hébergement choisi. L’espace Web qui est attribué à un utilisateur ne peut pas être réclamé par un autre du fait de la répartition de quotas de disques. Ces quotas permettent par ailleurs aux hébergeurs Web de proposer des produits d’hébergement Web qui ont des performances différentes.

Quota de stockage d’une messagerie électronique

Dans le cadre d’une messagerie électronique, un quota définit la limite d’espace de stockage dont un utilisateur bénéficie pour ses messages ainsi que ses documents joints. On parle ici d’un quota de stockage d’une messagerie électronique. Etant donné que les messageries des utilisateurs sont enregistrées en règle générale sur un seul et même serveur, ces limites font en sorte qu’aucun utilisateur ne dépasse un contingent. Tandis que des messages sont effacés automatiquement du serveur lors de chargements via POP3 (Post office Protocol), les mails chargés par IMAP (Internet Message Access Protocol) demeurent eux sur le serveur jusqu’à ce que l’utilisateur les efface. Si le programme IMAP est appliqué, il est nécessaire de mettre en place de plus gros quotas de stockage.

Groupes Cibles Système de Stockage Base de Données