Cet article vous a plu?
0
Cet article vous a plu?
0

Alternatives à l’extension de domaine .fr

De nombreuses adresses Web finissent par .fr et sont spécifiques à la France. Cette extension de nom de domaine (c’est-à-dire tout ce qui vient après le « . » dans une adresse Web) est très appréciée et populaire. Néanmoins, il arrive fréquemment qu’en voulant déposer un nom de domaine, celui-ci soit déjà pris s’il finit en .fr. Mais il reste encore possible de déposer un nom de domaine de votre choix si vous optez pour des extensions de noms de domaine alternatives, qui deviennent de plus en plus nombreuses.

La popularité des noms de domaine en .fr

La fin d’une adresse Web est appelée domaine de premier niveau générique, ou Top Level Domain en anglais (TLD). Le .fr est un des domaines les plus utilisés parmi ceux de premier niveau générique et propre à un pays. Mais il est si convoité que le choix devient de plus en plus restreint en matière de disponibilité. Pour ceux qui désirent acheter un nom de domaine mais ne le peuvent pas parce qu’il n’est pas disponible en .fr, deux options s’offrent à vous. Tout d’abord, choisir un autre nom mais qui finit tout de même en .fr (ce qui donne souvent des noms de domaines longs ou alambiqués). Ou alors choisir un autre TLD (par exemple .com, .online ou encore .org) qui est disponible avec le nom de domaine que vous souhaitiez acheter initialement. Cette option présente l’avantage d’avoir un nom de domaine plus facilement mémorisable pour les internautes. A côté des variantes en .com ou .net, désormais largement répandues, vous avez un vaste choix de nouveaux TLDs.

Domaine Check
  • .fr
  • .com
  • .net
  • .org
  • .info
  • .shop
  • .online

Les Top Level Domains génériques

A l’inverse des Country Code Top Level Domains (ccTLDs) comme .fr ou .de pour l’Allemagne par exemple, les Top Level Domains (gTLDs) génériques ne sont pas spécifiques à un pays. Les gTLDs sont l’occasion de mettre en exergue la thématique d’un site Web, par exemple .com pour « commercial » ou encore .org pour « organisation ».

Parmi les gTLDs, on distingue plusieurs catégories. Certaines extensions de noms de domaine comme  .com, .net, .org existent depuis longtemps et se sont établis au fil des années. En dehors de ces gTLDs classiques, on trouve les nouveaux Top Level Domains génériques (new gTLDs ou nTLDs). Ces nTLDs comprennent toutes les extensions de noms de domaines qui existent depuis mars 2013. De nombreux nTLDs sont déjà disponibles, par exemple : .online, .web, .page ou bien .info. De nombreux nTLDs sont l’indicateur d’une offre en particulier, comme .shop, .sport, .club, .hotel. Cela permet de souligner la raison de votre présence sur le Web et il est désormais également possible de déposer un nom de domaine avec de nouvelles extensions individuelles qui font référence à des régions ou des villes, à l’image de l’extension de nom de domaine .paris. Ces nTLDs offrent de nombreuses possibilités pour adapter son nom de domaine à son activité.

Les avantages des Top Level Domains génériques

Certains de ces avantages sont évidents, par exemple lorsque vous voulez créer un site Web pour votre entreprise et acheter le nom de domaine correspondant. Supposons que celui-ci soit déjà pris et finisse en .fr. En optant pour un autre TLD, vous pourrez tout de même acheter le nom de domaine et veiller à ce qu’il reste facilement mémorisable pour les internautes. Un autre avantage des nTLDs réside dans le fait qu’ils indiquent clairement votre domaine d’activité, par exemple avec .shop, .shopping ou encore .store. En fonction de votre offre, vous pouvez également opter pour des extensions telles que .boutique, .fashion ou .shoes.

Néanmoins, il est recommandé d’utiliser un Top Level Domain générique si votre site Web est orienté vers l’international, avec des extensions comme .web, .com ou .online, ce qui est compréhensible dans toutes les langues.

Déposer et acheter un nom de domaine qui vous convient

Il existe de nombreuses possibilités pour acheter un nom de domaine sur le Web, à commencer par les sites des bureaux d’enregistrement, appelés registrars. Ces organisations ou entreprises proposent souvent d’autres services que l’enregistrement des noms de domaines, comme l’hébergement Web par exemple. En règle générale, ces prestataires proposent également un outil visant à vérifier la disponibilité de votre nom de domaine. Il vous suffit d’entrer le nom de domaine que vous souhaitez réserver dans la barre d’outils de recherche et vous pouvez ainsi vérifier sa disponibilité. Bien entendu, le prix est un facteur déterminant dans le choix de votre nom de domaine. Les prix varient grandement, allant de quelques centimes d’euros à environ dix euros par mois. Généralement, les registrars vous accompagnent à travers toutes les étapes de l’enregistrement du nom de domaine. Découvrez encore quelques astuces pour l’enregistrement des noms de domaine dans notre Digital Guide 1&1.

Il est donc plus facile qu’on pourrait le croire d’acheter son propre nom de domaine. Même si le nom de domaine que vous souhaitez est déjà déposé, vous disposez de nombreuses nouvelles extensions. Ainsi, chaque site Web peut bénéficier d’un nom de domaine adapté à son offre.

Conseil

Toujours sans nom de domaine ? Obtenez-en un gratuitement avec 1&1 !

Nouveaux TLD TLDs