Cet article vous a plu?
5
Cet article vous a plu?
5

Allocation du nom de domaine : les rôles de l’ICANN et de l’AFNIC

Afin de réaliser une inscription d’un nom de domaine, les utilisateurs contactent en général un fournisseur d’hébergement Web. En plus de fournir un nom de domaine, ces prestataires offrent aussi d’autres services comme l’adresse e-mail correspondant à l’espace Web pour la création de votre site Internet. Afin de pouvoir enregistrer le nom de domaine, ces fournisseurs doivent au préalable recevoir de la part d’autorité de régulation un agrément. L’AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération) a notamment pour mission de gérer les domaines Internet nationaux de premier niveau pour la France : .fr. Cette association coopère bien évidemment avec l’ICANN (Internet Corportation for Assigned Names and Numbers) qui coordonne l’attribution de domaines dans le monde entier. Mais quels sont exactement les responsabilités de ces organisations et comment fonctionne l’attribution du nom de domaine ?

Qu’est-ce que l’ICANN ?

L’organisation à but non lucratif ICANN, dont le siège est basé à Los Angeles est responsable de l’attribution de ressources numériques d’Internet notamment les noms de domaines de premier niveau. Développé en 1997 sous le nom d’IANA (Internet Assigned Numbers Authority), l’expansion rapide des services a conduit la société à se transformer et à être en 1998 incorporé l’ICANN. IANA existe encore aujourd’hui mais n’est plus qu’un des nombreux départements de l’ICANN.

Les principales fonctions de l’ICANN comprennent l’administration de domaines de premier niveau (TLD), de l’anglais top-level domain et l’administration des Domain Name System (DNS). Son influence est donc importante, l’agence coordonne toutes les adresses Internet existantes et veille à ce que chaque domaine existe en une seule version et soit clairement identifiable et normalement atteignable via le navigateur Web. Cependant elle ne fait bien évidemment pas directement l’admission de toutes ces adresses.

Vous avez déjà une idée de votre nom de domaine désiré ? Vérifiez dès maintenant si celui-ci est encore disponible :

Domaine Check
  • .fr
  • .com
  • .shop
  • .net
  • .online

Les registres de noms de domaine : les partenaires de l’ICANN

L’enregistrement de noms de domaine est géré par des partenaires de l’ICANN. La certification des clients en tant que propriétaire d’un nom de domaine est confiée, sous traitée à des sociétés ou organismes accrédités par l’ICANN via des registres de noms de domaines ou encore le NIC (Network information center). Tous les TLD sont supervisés par des registres, par exemple le Public Interest Registry est responsable de la supervision du domaine de premier niveau .org. Il est aussi possible qu’une société en gère plusieurs, comme VeriSign qui administre les domaines de premier niveau génériques .com, .net et .tv.

Les registres autorisés par l’ICANN fonctionnent aussi avec le service Whois pour le nom des TLD. Le service Whois fournit des informations sur une adresse IP ou sur un nom de domaine. Notamment par exemple la disponibilité d’un nom de domaine ou bien il offre aussi la possibilité de rechercher un titulaire d’un nom de domaine, en plus des adresses IP correspondantes. 

Cependant, une tache que les registres ne prennent pas en charge est le processus d’enregistrement réel, à savoir la communication avec les clients qui demandent une adresse Internet. En effet seuls quelques registres l’acceptent, Cette tâche est généralement géré par un autre intermédiaire : le bureau d’enregistrement ou registraire de nom de domaine (en anglais domain name registrar).

Conseil

Toujours sans nom de domaine ? Obtenez-en un gratuitement avec 1&1 !

Bureaux d’enregistrement : partenaires des registres

Les bureaux d’enregistrement ou registraires sont des sociétés prestataires qui sont en charge d’enregistrer les domaines. Elles sont notamment responsables du travail  bureaucratique de l’enregistrement du nom de domaine. Elles offrent aux clients le choix entre l’auto-hébergement ou bien de travailler avec un fournisseur d‘accès Internet. Les clients peuvent ainsi commander facilement l’espace de stockage en ligne requis pour la création du site Web et obtenir une adresse e-mail correspondante au nom du domaine. Toute personne ayant la volonté de créer un site Web contacte ainsi un bureau d’enregistrement afin d’obtenir tous les services nécessaires pour la réalisation du projet.

Différences entre l’administration des TLD génériques et des TLD nationaux.

L’ICANN coordonne principalement l’attribution des TLD de premier niveau comme l’extension générique (gTLDs), parmi lesquels les extensions de domaines  .com, .net et.org. Mais aussi les nouvelles extensions TLDs comme .web ou .shop. L’ICANN est responsable de l’approbation de toutes ces extensions de domaine et définit ainsi les critères d’attribution.

Cependant l’influence de l’ICANN sur les domaines de premier niveau nationaux (ccTLDs) comme .fr, .de ou .uk est assez faible. En effet l’organisation à but non lucratif externalise le processus d’enregistrement des ccTLD à d’autres organismes. La différence entre les registres ccTLD est qu’ils doivent respecter les exigences relatives à leurs pays respectifs, contrairement aux registres gTLD, qui doivent suivre les critères de l’ICANN.

Les registres ccTLD peuvent décider de manière indépendante des critères d’allocation des domaines. Ces critères comprennent des facteurs tels que le blocage de nom de domaine  et les règles orthographiques comme le minimum et le maximum de caractères et les caractères spéciaux. Pour l’extension .fr, l’AFNIC est responsable de ce domaine.

Qu’est-ce que l’AFNIC ?

L’AFNIC, association française pour le nommage Internet en coopération, est une association à but non lucratif qui est le gestionnaire historique du .fr.  Elle a été créée en 1997 par l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Cet institut avait auparavant depuis 1986 la charge de la gestion des noms de domaine .fr, alors confiée à l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority).

L’extension .fr est un domaine Internet de premier niveau désignant l’espace territorial de la France et qui regroupe aujourd’hui plus de 3 millions de noms de domaine se terminant par .fr. L’AFNIC accompagne aussi 17 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau (gTLD) dont le .paris et .alsace ou encore le .tf (terres australes et antarctiques Françaises) par exemple, ce qui fait de l’AFNIC le premier opérateur en France de services de registre sur Internet.

L’AFNIC est implantée à Saint-Quentin en Yvelines et plus de 80 personnes travaillent au sein de cette association loi 1901. En 2006 l’AFNIC lance l’ouverture du .fr aux particuliers. Tous les citoyens (et depuis 2010 s’ajoutent les citoyens français domiciliés à l’étranger) peuvent désormais enregistrer un nom de domaine directement en .fr.  Enfin l’AFNIC permet aussi d’effectuer des recherches sur les bases de données des noms de domaine pris en charge par l’association.

Comment créer un nom de domaine .fr avec l’AFNIC ?

La démarche pour déposer une adresse Internet ou un nom de domaine .fr, ne s’effectue pas directement via l’AFNIC mais via un intermédiaire : un bureau d’enregistrement. En effet l’AFNIC ne réceptionne pas les demandes de création de nom de domaine en direct. Voici ci-dessous les différentes étapes pour la création d’un nom de domaine :

  1. Il est tout d’abord important de vérifier que le nom de domaine que vous avez choisi est bien disponible, vous pouvez simplement le faire via l’outil de recherche de disponibilité de nom de domaine utilisable sur le site de l’AFNIC. Le nom de domaine ne doit pas porter atteinte aux droits d’autres personnes, entreprises ou institutions. Enfin, il est obligatoire d’accepter les termes de la « charte de nommage » de l’association. 
  2. La démarche pour déposer un nom de domaine est donc seulement faisable par l’intermédiaire d’un bureau d’enregistrement. Pour cela, l’AFNIC met à disposition un annuaire des bureaux d’enregistrement accrédités, ce qui est notamment utile pour comparer les offres, services et tarifs. Il ne vous reste donc plus qu’à en choisir un et le contacter.
  3. Une fois la demande transmise par le bureau d’enregistrement de votre choix, la demande d’enregistrement d’un nom de domaine .fr ou .alsace par exemple est alors traitée automatiquement par l’AFNIC. 

En résumé

L’ICANN est une organisation mondiale qui regroupe tous les registres, et L’AFNIC n’est qu’un des très nombreux registres sous la supervision de l’ICANN. Les registres accréditent des organisations et sociétés pour l’enregistrement de noms de domaine : Il s’agit des bureaux d’enregistrement. Ces deniers ont donc la fonction de médiateur entre les clients qui déposent une demande et le registre responsable de la gestion du TLD respectif. L’ACNIF au niveau national et l’ICANN au niveau international assurent finalement le rendu public de l’enregistrement des adresses Internet. L’ICANN est responsable de l’étape finale du processus d’enregistrement des noms de domaine, qu’il s’agisse d’un gTLD ou d’un ccTLD. Généralement les clients n’ont pas conscience du processus d’enregistrement qui se produit entre le registre et le bureau d’enregistrement. Ce qui importe est simplement de trouver le nom de domaine idéal. Pour bien commencer un nouveau projet Web, vous pouvez pour vous aider découvrir des conseils utiles ici.

Nouveaux TLD TLDs