En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus et gérer les cookies. Fermer
Protection anti-DDoS chez 1&1
NOUS PROTÉGEONS VOTRE SITE WEB CONTRE LES ATTAQUES PAR DÉNI DE SERVICE DISTRIBUÉ
12 mois à
4,99
0,99 HT/mois1(1,19 € TTC)
Commander dès maintenant un hébergement Web avec protection DDoS
  • Protection DDoS sur plusieurs niveaux : le trafic est filtré sur plusieurs niveaux et les attaques DDoS sont évitées de manière efficace
  • Surveillance continue : les filtres anti-Spoofing et anti-Bogon réduisent durablement le trafic d'adresses IP falsifiées et usurpées afin de faire barrage à de nombreuses attaques
  • Des règles de sécurité spécifiques : grâce aux règles de filtrage mod_security, nous protégeons nos serveurs Web contre les menaces actuelles et les failles de sécurité

Recommandé

Starter

Unlimited
Unlimited Plus
Unlimited Pro

Une solution professionelle pour débuter sur le Web

Une solution tout-inclus pour des projets Web de taille moyenne

Puissance et sécurité renforcées pour des sites professionnels au contenu dynamique

Performance garantie pour les projets les plus exigeants en ressources

12 mois à
2,99
1,99 HT/mois2(2,39 € TTC)
12 mois à
4,99
0,99 HT/mois1(1,19 € TTC)
12 mois à
8,99
4,99 HT/mois3(5,99 € TTC)
12 mois à
12,99
8,99 HT/mois4(10,79 € TTC)
12 mois à
2,99
1,99 HT/mois2(2,39 € TTC)
12 mois à
4,99
0,99 HT/mois1(1,19 € TTC)
12 mois à
8,99
4,99 HT/mois3(5,99 € TTC)
12 mois à
12,99
8,99 HT/mois4(10,79 € TTC)
FAQ SUR LA THEMATIQUE :

Protection DDoS

  • Qu'est-ce que DDoS/DoS ?

    "DoS" est l'abréviation anglaise pour "Denial of Service", en français : attaque par déni de service. Ce terme désigne en informatique la situation dans laquelle un service qui devrait être normalement disponible devient inaccessible. En règle générale, on parle de DoS lorsque l'infrastructure du service est saturée, ce qui peut arriver de manière involontaire mais aussi lors d'une attaque ciblée sur un serveur. Suite à une attaque de ce type, les services ou les sites Web qui fonctionnent sur ces dits serveurs ne sont par conséquent plus accessibles.

    Qu'est-ce qu'une attaque DoS ? Lors d'une attaque DoS, l'attaque sur le serveur n'émane que d'un seul hacker. Mais si plusieurs hackers s'y mettent en même temps et que l'attaque provient d'un grand nombre de systèmes (également appelés zombies), on parle alors de DDoS (déni de service distribué). Lors d'une attaque par déni de service, le site Web par exemple sera ralenti, voire paralysé à cause d'un nombre inhabituel de demandes que le système saturé ne pourra pas traiter. Voici deux cas d'attaques de ce genre : SYN Flood et SMURF. Il existe aussi d'autres variantes de DDoS : les attaquants utilisent les failles des programmes dans les logiciels serveur pour créer un plantage. C'est le cas des attaques TearDrop ou Ping of Death.
  • Pourquoi et comment débutent les attaques DDoS ?

    Les mobiles pour une attaque DDoS peuvent être variés et ne sont pas toujours compréhensibles. Protestations sur le Net, cybercriminalité, mobiles personnels… les raisons sont nombreuses. Le fait est que les attaques DDoS sont assez simples à exécuter et réussissent généralement lorsque le serveur ciblé n'y est pas vraiment préparé. Les Webmaster de sites de petite envergure ne sont pas forcément préparés à recevoir un pic énorme de trafic. Une attaque par déni de service peut aussi intervenir sans attaque criminelle ciblée. Par exemple, lorsque l'adresse du site Web personnel est nommée lors d'un Live Stream, à la télévision ou à la radio et qu'un grand nombre d'utilisateurs clique au même moment sur la page.

    Les attaques DDoS les plus dangereuses sont organisées par les pirates informatiques. L'ordinateur privé peut, à titre d'exemple, se faire infecter par des virus, chevaux de Troie ou encore des vers au service d'un réseau de zombies. Ce réseau de zombies reçoit l'ordre d'une attaque DDoS sur un service spécifique ou sur un serveur. Puisque toutes les demandes du réseau de zombies émanent de différentes adresses IP, le nombre de connexions par IP ne réduit pas. Les plus gros réseaux de zombies contiennent jusqu'à un demi-million de systèmes d'ordinateurs.
  • Comment obtenir une protection DDoS avec 1&1 ?

    En prenant les bonnes dispositions, il est possible d'éviter et de stopper une attaque DDoS. Sur 1&1, les systèmes sont surveillés et les filtres les plus importants sont actifs en permanence. D'autres dispositifs peuvent, au besoin, être désactivés ou activés. Ainsi, vous profitez d'une protection anti-DDoS sur plusieurs niveaux. Celle-ci est incluse dans tous les packs 1&1 Hébergement avec Linux ainsi que dans les packs 1&1 Managed WP avec serveur NGINX.

    Filtres anti-Spoofing / filtrage réseau Ingress et Egress
    Grâce à un filtre simple et automatique placé dans le routeur, 1&1 veille à ce qu'aucun paquet IP (qui prétende provenir du propre centre de données) ne puisse être accepté par la connexion réseau. De plus, un filtre veille à ce que les paquets IP provenant de votre serveur Internet ou centre de données n'utilisent que les adresses expéditeur de votre propre réseau.

    Si par exemple quelqu'un essaie d'envoyer des paquets avec des adresses expéditeur falsifiées par l'intermédiaire d'un serveur racine, ces paquets devraient au moins contenir une adresse IP 1&1 pour arriver à destination. Si le trafic devient dangereux, il est possible de trouver rapidement la provenance des paquets au sein du réseau. Les attaques DDoS sont souvent limitées par leur origine.

    Filtrage anti-Bogon
    Certaines adresses IP ne seront filtrées qu'en cas de paquets Bogon (paquets falsifiés). Celles-ci ne sont pas routées ou dans le cas d'un IPv6, n'allouent aucun domaine IP attribué. Elles sont filtrées facilement. La liste correspondante est mise à jour manuellement puisque des changements peuvent survenir n'importe quand, rarement plusieurs fois dans l'année, le plus souvent tous les deux ou trois ans.
  • Une attaque DDoS est-elle passible de sanctions ?

    Une attaque DDoS est considérée comme un sabotage informatique et comme un délit d'après le paragraphe 323-2 du Code pénal français. Le fait d'entraver ou de fausser le fonctionnement d'un système de traitement automatisé peut être sanctionnée par une lourde amende (150 000 €) et 5 ans de réclusion, notamment lorsqu'il y a préjudice ou tentative de chantage. Les entreprises et personnes qui ont subi un préjudice via une attaque DDoS peuvent, en outre, exiger des dommages et intérêts. Puisque le cadre juridique stipule que ces attaques sont de l'ordre du délit, il est essentiel de déposer plainte lorsque l'on en est victime.
  • Quels Certificats SSL peut-on acheter sur 1&1 ?

    Vous pouvez acheter vos Certificats SSL directement sur 1&1. Nous proposons trois types de Certificats SSL : DV SSL (débutant), DV Wildcard (avancé) et OV SSL (premium). Ceux-ci sont installés en quelques minutes seulement. Le Certificat SSL est déjà inclus dans certains packs 1&1. Il est également disponible en option supplémentaire à installer en quelques clics via le centre de contrôle de 1&1 : dans la section correspondante, vous avez un aperçu sur toutes les extensions disponibles parmi lesquelles vous pouvez choisir le Certificat SSL 1&1 qui vous convient. Ensuite, vous êtes transféré vers la boutique client et suivez, pas à pas, le processus de commande habituel. Après l'achat, le Certificat est directement installé. Vous êtes informé de son activation par mail. Lorsque votre Certificat SSL est activé, vous pouvez intégrer le sigle SSL à votre site et signaler à vos visiteurs que vous suivez scrupuleusement les règles de sécurité en vigueur. Si vous avez besoin d'aide, vous trouverez toutes les informations essentielles dans le Centre d'Assistance de 1&1.